Wayne Rooney : "On est traité comme des cochons d’Inde"

Clément P. - jeudi 19 mars 2020 0 Like

Aussi dur sur l’homme sur les pelouses qu’en dehors.

Très mécontent des atermoiements de son gouvernement quant à la suspension tardive des compétitions de football en Grande-Bretagne, Wayne Rooney ne s’est pas fait prier pour faire connaître son agacement.

Dans les colonnes du Times, le capitaine de Derby County a vertement critiqué les autorités. "Nous n’aurions pas dû être traités comme des cochons d’Inde par rapport au coronavirus. Des vies étaient en danger", a asséné l’attaquant.

"Si un membre de ma famille est infecté, je ne pardonnerai jamais aux autorités"

Le motif de sa colère ? Le temps qu’il a fallu à la Fédération anglaise et aux instances politiques pour faire cesser tous les championnats. "Le reste du sport : le tennis, la Formule 1, le rugby, le golf ou encore le football dans d’autres pays fermaient leurs portes et on nous disait de continuer. On avait presque l’impression que les footballeurs en Angleterre étaient traités comme des cobayes. Pourquoi avons-nous dû attendre que Mikel Arteta tombe malade pour enfin agir ?" a-t-il fulminé.

Avant de conclure : "Si un membre de ma famille a été infecté parce que j’ai joué alors que je n’aurais pas dû, je ne pardonnerai jamais aux autorités."

Une frappe limpide.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté