Pourquoi Salah envisagerait de prendre sa retraite internationale

Jonathan Ferdinand - vendredi 29 juin 2018 1.4k Likes

La Coupe du monde n'aura pas duré longtemps pour l’Égypte et Mohamed Salah. Dans le groupe de la Russie, l'Uruguay et l'Arabie Saoudite, les Pharaons n'ont pas su se montrer au niveau du Mondial. Résultat, un logique zéro pointé : trois matches, trois défaites et un retour express à la maison. Pour l'attaquant de Liverpool, il est maintenant temps de couper après une saison dense, exigeante, difficile mais jalonnée de succès. Faire une pause pour mieux revenir, mais peut-être pas avec la sélection à en croire les dernières indiscrétions.

En effet, d'après la chaîne CNN, l'agence de presse AP et le quotidien L’Équipe, la star égyptienne envisagerait de mettre un terme à sa carrière internationale. Mohamed Salah serait excédé par la façon dont la Fédération égyptienne (EFA) a géré la compétition et son image. Tout avait commencé avec l'épisode de l'avion de la sélection nationale avant le Mondial. L'EFA avait apposé le visage du joueur des Reds sur l'aéronef juste à côté du partenaire WE, spécialisé entre autres dans la téléphonie mobile, alors que Salah est sous contrat avec Vodafone à titre personnel. La Fédération avait finalement fait marche arrière mais le malaise était d'ores et déjà installé.

Nouvelle contrariété avec la gestion de la blessure de Salah. La sélection aurait fait le forcing pour que l'attaquant dispute le premier match du Mondial face à l'Uruguay contre l'avis du joueur et de son clan. Là encore, l'EFA avait reculé. Mais l'épisode qui a par-dessus tout irrité Salah, c'est la rencontre organisée avec le très contesté dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov. Avec la complicité de la fédération égyptienne, Kadyrov a pu s'afficher aux côtés de la star de Liverpool. Il a même accordé au Soulier d'Or 2017-2018 de Premier League la citoyenneté tchétchène honorifique lors d'un dîner. Une image, une mise en scène massivement relayée par l'EFA alors que Kadyrov est accusé de bafouer les droits de l'homme.

Histoire de faire bonne figure, Salah a accepté de recevoir la médaille des mains du sulfureux dirigeant mais il en ressort qu'il serait furieux de voir l'EFA égratigner son image. La Fédération égyptienne risque de regretter de n'avoir pas assez protégé sa star. Pis, elle pourrait regretter d'avoir précipité sa retraite internationale. Affaire à suivre...

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté