Les mesures scandaleuses prises contre les fans niçois avant Nîmes-Nice

Hugo Pereira - vendredi 16 août 2019 0 Like

Supporters pas criminels. Les fans de l’OGC Nice ne pourront pas garnir le parcage visiteurs du stade des Costières, à Nîmes samedi soir, pour le compte de la deuxième journée de la Ligue 1 Conforama. Une habitude pour le monde du supporterisme français qui vit sa passion au travers des restrictions leur interdisant très souvent de se rendre au stade pour soutenir leur équipe à l’extérieur.

Sauf que pour le coup, les fans azuréens ne sont pas seulement interdits de déplacement ou d'entrer dans la zone voisine du stade. C'est plus que ça. Un arrêté du ministère de l’Intérieur est venu compléter un arrêté préfectoral vainement contesté par l’OGC Nice. Il interdit aux supporters des Aiglons de quitter le département des Alpes Maritimes samedi, à savoir le jour de la rencontre.

Le communiqué des Ultras Populaire Sud Nice :

Une entrave aux libertés essentielles de l’Homme que condamne le Maire de la ville de Nice, Christian Estrosi : "Ca fait partie de ces injustices, à un moment il est temps de mettre fin à ces excès, je demande à ce que les supporters niçois aient tout le respect qu’ils méritent." Quiconque ne respectera pas cet arrêté encourt 6 mois de prison, 30.000€ d'amende et 1 an d'interdiction de stade !

La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen date de 1789, les autorités devraient parfois la relire.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté