"Les mecs à la tête de l'OM sont nuls."

Hugo Pereira - mardi 20 août 2019 0 Like

Un passionné. Bernard Tapie a sans doute été le plus grand président de l’Olympique de Marseille. D’avril 1986 à décembre 1994, il a œuvré à l’hégémonie phocéenne sur le sol français comme sur le territoire européen avec comme point d’orgue la Ligue des champions remportée en 1993 par son club face à l’AC Milan (1-0, but de Basile Boli). Aujourd’hui reculé du monde du football et touché par un double cancer (œsophage et estomac), l’homme d’affaires suit toujours les performances de son club de cœur.

Et le contraste fait tâche. Le club est au plus mal et l'image de son président actuel, Jacques-Henri Eyraud n'est pas au mieux. Une situation qui agace particulièrement Bernard Tapis. “C’est ça qui me gonfle : sous des apparences de grands professionnels, les mecs à la tête sont nuls. Pas les joueurs, pas l’entraîneur ils sont bons eux !” a déclaré avec véhémence l’ancien propriétaire d’Adidas.

Bernard Tapie a ensuite critiqué les manières de faire de l’état-major ciel et blanc : “Il faut se dire aussi que les joueurs de foot ne respectent que deux types de personnes dans les clubs : un ancien joueur qui les a fait rêver et celui qui les paie. Et pas celui qui est payé pour te dire ce qu’il faut faire !” Tacle propre mais appuyé sur Monsieur Eyraud.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté