5 raisons de suivre la Coupe du monde de Teqball

Hugo LC - jeudi 05 décembre 2019 0 Like

La Coupe du monde 2019 de Teqball, c'est demain ! Du 6 au 8 décembre, 60 pays se défieront sur les fameuses tables incurvées pour tenter de se hisser sur le toit du monde de ce sport si spectaculaire. Découvrez 5 bonnes raisons de suivre la Coupe du monde de Teqball. 

1. Ronaldinho

Il nous a fait rêver sur le rectangle vert, il est désormais bouillant derrière les tables de Teqball. Ronaldinho est un grand fan des tables incurvées et s'est ainsi engagé à faire grandir le Teqball en en devenant l'ambassadeur phare. Le Brésilien sera ainsi présent à Budapest pour la Coupe du monde, où il montrera très certainement toute l'étendue de son talent. L'un de vous aura d'ailleurs la chance de le rencontrer grâce à Teqball France.

2. Des ambassadeurs de haut standing

Ronaldinho n'est pas la seule superstar à représenter fièrement le Teqball. D'autres anciennes gloires du football mettent un point d'honneur à développer la discipline : Luis Figo, Carles Puyol, Robert Pirès, William Gallas, Simão, Ruud Gullit, Christian Karembeu, Nwankwo Kanu et bien d'autres encore. 

3. L'équipe de France en outsider

L'intérêt pour le Teqball est grandissant dans de nombreux pays, à commencer par la France. Les Bleus, que ce soit en simple ou en double, auront d'ailleurs une vraie chance de sacre, tant les joueurs et joueuses envoyés par la Fédération ont montré de belles choses ces dernières semaines. L'équipe de France aura néanmoins fort à faire face aux cadors de la compétition que sont le Monténégro, la Roumanie, la Pologne, la Hongrie et évidemment le mastodonte, le Brésil.

4. Les Brésilien(ne)s vont faire le show

Le Teqball est en train de devenir une religion au Brésil. Sur la plage, dans les parcs, dans les jardins, dans les gymnases, les tables de Teqball pullulent. Découvrez dans la vidéo ci-dessous pourquoi Ronaldinho, Neymar et tous les Brésiliens y sont tant attachés. 

5. Le sport du futur

Le Teqball ne se fixe aucune limite. Sa montée en puissance permet à la Fédération de voir grand. Greg Muranyi, responsable des relations diplomatiques, avoue se prendre à rêver de voir le Teqball aux Jeux Olympiques dans un futur proche. "Nous sommes un sport jeune, et une fédération plus jeune encore. Mais nous ambitionnons d’accéder un jour aux Jeux olympiques", expliquait-il en conférence de presse en mars 2019. 

A l'occasion de cette Coupe du monde de Teqball, Oh My Goal prévoit un dispositif spécial sur l'ensemble de ses réseaux sociaux. Soyez donc attentifs sur toutes les plateformes en attendant de très belles surprises !

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté