Top 13 des blessures les plus ridicules de l'histoire du football

Lucas M. - jeudi 07 septembre 2017 435 Likes

Ce n'est un secret pour personne, certains joueurs se blessent (trop) souvent à l'image de Marco Reus, Abou Diaby ou encore Yoann Gourcuff, qui n'ont pas pu exploiter tout leur talent à cause de leurs pépins physiques. S'ils sont incontestablement au-dessus du game au niveau de la régularité des blessures, ces trois joueurs ne sont pas les maîtres en matière d'originalité. Découvrez d'ailleurs le top 13 des blessures les plus ridicules.

Le top 13 des blessures les plus improbables :

13. Lionel Letizi

Décembre 2002, tous les joueurs du PSG sont rassemblés pour une mise au vert avant leur match face au Stade Rennais. Pour faire travailler ses neurones, Lionel Letizi entame un scrabble avec Jérôme Alonzo et Laurent Leory. Malheureusement, une lettre tombe par terre et contraint Letizi à se baisser pour la ramasser. Il se bloque le dos et manque deux semaines de compétition. Cador. 

12. Daniel Eon

1966. Daniel Eon est le gardien de but du FC Nantes. Tout se passe à merveille. Ses performances en club vont lui permettre d'intégrer l'équipe de France. La Coupe du monde approche et nul doute qu'il sera titulaire. Mais tout va basculer. Alors qu'il fête le but de son coéquipier Philippe Gondet avec Nantes, le gardien français saute de joie et retombe mal. Il se casse le tendon d'Achille. Résultat : pas de Coupe du monde. Bravo Daniel !

11. Fabian Espindola

2008. États-Unis. Fabien Espindola est un joueur du Real Salt Lake en MLS. À la 6ème minute, il marque et célèbre son but en faisant un salto. À l'atterrissage, c'est moins drôle. Il se casse un pied et pour couronner le tout... le but est refusé pour hors-jeu. 

10. Kirk Broadfoot

Nous sommes le 14 mai 2009. Kirk Broadfoot, défenseur des Glasgow Rangers, est blessé au pied et indisponible un long moment. Le pire est à venir. Ce jour-là, le joueur décide de se faire cuire des oeufs. En ouvrant la porte du micro-ondes pour vérifier la cuisson, une coquille lui saute au visage, l'aveugle et lui brûle la joue. Hospitalisé puis soigné, il ne jouera plus jusqu'à la fin de la saison.

9. Alex Stepney

Alex Stepney a joué pendant 12 ans à Manchester United et a marqué l'histoire du club. Un soir de match face à Birmingham City, il s'en prend à ses défenseurs, mécontents de leur rendement. Il crie si fort sur eux qu'il se décroche la mâchoire. Terrible. 

8. Milan Rapaic

Alors que son équipe est en déplacement, le joueur de l'Hajduk Split est à l'aéroport. Tout est normal, jusqu'au moment où son oeil le gratte. Pour répondre à son envie, il s'empare de sa carte d'embarquement, mais pas de bol, il se l'enfonce dans l'oeil. Résultat : forfait plusieurs matchs. C'est rapé Milan.

7. Paulo Diogo

2004. Le Servette de Genève est opposé à Schaffhausen en Suisse. Paulo Diogo marque et s'en va célébrer son but vers la tribune. Son alliance s'accroche au grillage et lui sectionne une partie de son annulaire. Paulo (I)diogo. 

6. Robbie Keane

Il y a des choses que l'on pense impossible. Et pourtant, elles se produisent. En 1998, l'attaquant irlandais Robbie Keane a besoin de sa télécommande pour regarder la télévision. En se penchant pour la prendre, il se déchire le cartilage du genou. Tu t'es fait "ken" Robbie.

5. Marco Asensio

Mais pourquoi Marco Asensio a-t-il déclaré forfait pour la rencontre mettant aux prises le Real Madrid et l'APOEL Nicosie en Ligue des Champions ? Alors que son entraîneur Zinédine Zidane, mort de rire, avoue en conférence de presse que son joueur souffre "d'un bouton à la jambe", la presse espagnole affirme que le milieu espagnol a fait une réaction après une épilation des jambes ayant mal tourné. Magique. 

4. Ever Banega

Oublier de serrer son frein à main quand on fait le plein pour sa voiture, c'est la mésaventure qui est arrivée à Ever Banega. Résultat des courses : jambe coincée entre la rue et le trottoir, fracture complexe du tibia et indisponibilité de six mois.

3. Santiago Canizares

Nous sommes à quelques jours du coup d'envoi de la Coupe du monde 2002. Le gardien Santiago Canizares sera titulaire et jouera le Mondial avec la Roja. Un évènement rêvé dans une carrière. Et pourtant... En tentant d'amortir la chute de son flacon de parfum avec son pied, le portier espagnol se sectionne un tendon. Pas de Coupe du monde.

2. Darren Barnard

Il y a une logique. Quand on se fait les croisés, cela se passe malheureusement sur un terrain de foot. Darren Barnard va vous contredire tout de suite. L'international gallois a subi cette blessure en glissant sur une flaque d'urine de son chien dans sa cuisine. 

1. Darius Vassell

Un soir de novembre 2002, Darius Vassel, alors à Aston Villa, souffre d'une ampoule au gros orteil. Plutôt que d'utiliser une épingle à nourrice, l'attaquant anglais sort l'artillerie lourde et tente de percer sa peau avec... une perceuse ! Résultat des courses : Vassel perd une bonne partie de son gros orteil. Génie. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté