Quand Samuel Umtiti évoque ses "envies de meurtres" au CFC

Hugo Pereira - lundi 09 septembre 2019 0 Like

Soldat. Samuel Umtiti a toujours porté le maillot de l’Equipe de France de football avec passion et loyauté. Réserviste à l’Euro 2016, il est appelé en renfort suite à la blessure de Jérémy Mathieu et dispute sa première sélection en quarts de finale de la compétition face à l’Islande (victoire 5-2). Il sera dans le 11 titulaire jusqu’à la finale perdue contre le Portugal (0-1).

Transféré suite à ses bonnes performances au FC Barcelone, il va connaître une ascension fulgurante et se muer en véritable patron des Bleus. Un statut confirmé lors de la Coupe du monde 2018, en atteste son but salvateur en demi-finale face à la Belgique qui a permis par la suite aux Français de devenir champions du monde. Dans une interview accordée au Canal Football Club, "Big Sam" a déclaré qu’il avait disputé cette compétition avec un physique défaillant : "J’ai vraiment forcé sur mon genou pendant la Coupe du monde. Mais je suis champion du monde. Dans la vie il faut faire des choix, ce choix là, je ne le regrette pas."

Le joueur formé à l'Olympique Lyonnais a une sacrée force mentale. Actuellement remplaçant dans la hiérarchie du FC Barcelone (derrière Gérard Piqué et Clément Lenglet), il espère pouvoir inverser la tendance : “J’ai des envies de meurtres (RIRES). Jamais contre mon concurrent, il se bat pour être à ma place, comme moi je me bats pour être à sa place. Je dois être meilleur pour jouer."

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté