Quand adidas mêle mode et urban foot à l'Underground Football Club

Jonathan Ferdinand - mardi 12 juin 2018 1 Like

Qui a dit que la mode et le foot étaient deux univers incompatibles ? C'est bien pour prouver le contraire que, pour sa cinquième édition, l'Underground Football Club d'adidas (UFC) a décidé de s'ouvrir au monde du prêt-à-porter. Après plusieurs éditions principalement consacrées aux médias et influenceurs web, la semaine dernière à Saint-Ouen, le tournoi d'urban foot branché a décidé d'accueillir 12 équipes mixtes issues du monde de la mode. Parmi les participants, de grandes maisons comme Louis Vuitton, Kenzo ou AMI. Sur trois terrains, les teams s'affrontent accompagnées par un set de DJ.

L'objectif de ce tournoi pour adidas est de "lier l'univers du foot à celui de la street culture, notamment parce que la division Originals de la marque est proche de celle-ci", nous confie Antoine Lillet, directeur de la Newsroom Paris d'adidas. "C'est aussi pour adidas une opportunité de se connecter aux communautés créatives parisiennes, ajoute-t-il. Cela permet de raisonner en open source et pourquoi par repérer des talents pour la marque. L'objectif c'est aussi de montrer qu'on n'est pas qu'une marque de sport." Dans une ambiance décontractée, les matches s'enchaînent, David Bellion alias "Super Vision" ou Steve Marlet notamment font le show pour l'équipe Vice x Red Star.

Un tournoi qui ne se gagne pas que sur le terrain

Mais ce tournoi est également intéressant du fait de la participation d'un groupe d'étudiants de l'Institut français de la mode (IFM) à la compétition. Pas sur le terrain mais en dehors. En effet, "l'UFC" contient aussi un concours de design d'un maillot adidas. Hans de Foer, directeur du programme Post Graduate de l'IFM nous explique : "Nos étudiants sont associés avec des équipes participantes au tournoi. Chaque étudiant doit customiser un maillot adidas d'une équipe. A la fin le plus créatif des participants remporte une coupe et rapporte des points au classement pour l'équipe qu'il représentait." Un concept sympa, d'autant plus que pour Hans de Foer "mode et foot sont très éloignés".

Si l'équipe Vice x Red Star de Bellion et Marlet a fait le spectacle et remporté le classement sportif du soir, les teams les plus modestes étaient aussi bien en jambes. Comme quoi, malgré la "distance" entre mode et foot, les designers ne sont pas tous fâchés avec le ballon rond.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté