Voici 6 raisons de soupçonner la FIFA de corruption

OMG Staff - Wednesday 27 May 2015 1.3k Likes

Depuis ce matin, la FIFA se retrouve dans l’œil du cyclone après l’arrestation de plusieurs dirigeants soupçonnés de corruption. L’occasion pour nous de revenir sur les diverses possibles magouilles orchestrées par la FIFA !

 

1. L’attribution du Mondial 2022 au Qatar

C’est sans doute l’affaire qui vous vient à l’esprit le plus naturellement du monde. L’attribution de la Coupe du Monde 2022 au Qatar sent la corruption à plein nez. Plusieurs membres de la FIFA auraient subitement été pris d’affection pour l’émirat du Moyen-Orient. Ça pue les pots-de-vin… A noter que l'attribution du Mondial 2018 à la Russie suscite elle aussi de forts soupçons de corruption.

blatter qatar @francetvsport.fr

 

 

2. Les élections présidentielles, c'est Game of Thrones

A l'heure où le Président de le FIFA pourrait changer, on est en droit de douter de la légalité des agissements de certains candidats. De tout temps, les élections présidentielles ont suscité des controverses et ont souvent débouché sur des scandales, quelques années plus tard. Récemment, Luis Figo et David Ginola se sont tous les deux retirés de la course à la présidence pour des raisons somme toute encore assez floues. Il est donc fort probable que Sepp Blatter soit le padre du Game ! Répondre vendredi 29 mai, date de l'élection présidentielle.

@lematin.ma @lematin.ma

 

 

3. Le scandale des droits tv

La Coupe du Monde est en quelque sorte le bébé de la FIFA. Mais dès qu’un Mondial s’apprête à débuter, un scandale de corruption éclate. En 2010, c’est la BBC qui révélait une nouvelle affaire de corruption impliquant des hauts responsables de la FIFA. Ceux-ci auraient reçu des pots-de-vin de 1989 à 1999 par la société de marketing sportif, International Sport and Leasure (ISL), qui avait obtenu l'exclusivité des droits lors de plusieurs Coupes du Monde avant de faire faillite en 2001…

@20minutes.fr @20minutes.fr

 

 

4. La redistribution des bénéfices de la FIFA

La FIFA aurait récolté environ 2,5 milliards d’euros de chiffre d'affaires sur les trois dernières années. Cette somme colossale permettrait à l'association présidée par Sepp Blatter de réaliser entre 600 et 900 millions d'euros de bénéfices nets sur ces trois ans. Comment la FIFA dépense-t-elle son argent ? Elle est censée le redistribuer aux différentes fédérations de façon à aider les moins puissantes. Autrement dit, les fédérations et pays peu développés doivent recevoir une plus grosse part du gâteau. Sauf que dans le football, les grosses fédérations ont du poids, beaucoup de poids. La redistribution des bénéfices ne semblent pas du tout être effectuée dans les règles, ce qui pourrait être assimilé à de la corruption.

@karditsalive.net @karditsalive.net

 

 

5. Sepp Blatter est un clown

En France, on a tendance à taper sur les doigts de Frédéric Thiriez, Président de la Ligue, pour son manque de professionnalisme. Que dire de Sepp Blatter, l'homme qui est censé veiller sur le bon déroulement du football professionnel à l'échelle mondiale ? Le Président de la FIFA semble dépassé par les événements et l'idée qu'il se fasse corrompre n'est pas si farfelue. Souvenez-vous de l'affaire avec Cristiano Ronaldo où Monsieur Blatter avouait détester le Portugais et aduler Leo Messi. Est-ce vraiment sérieux ?

@talksport.com @talksport.com

 

 

6. Parce que Romario l'a dit !

Quelques jours avant le début de la Coupe du Monde 2014 au Brésil, l'ancien joueur de football Romario avait tenu quelques mots doux envers la FIFA : « Jérôme Valcke, secrétaire général de la FIFA, est le maître-chanteur le plus important du sport mondial et Sepp Blatter, le président de la FIFA, est un voleur, corrompu et un fils de pute. » Ça a le mérite d'être clair !

@fifa.com @fifa.com

 

Alors, la FIFA corrompue jusqu'à la moelle ?

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community