Voici comment le gouvernement Sarkozy a privé Aurier d'équipe de France

Maxime H. - Wednesday 19 October 2016 723 Likes

Oui, vous avez bien lu. L'international ivoirien Serge Aurier aurait pu (dû ?) jouer pour l'équipe de France si l'Etat ne le lui avait pas empêché, il y a de ça 5 ans. Explications.

Apparaît ce matin dans les colonnes du Parisien le récit d'une affaire bien sordide, celle expliquant la raison pour laquelle Serge Aurier n'a jamais porté le maillot des Bleus. Le natif de Ouaragahio en Côte d'Ivoire, qui a passé la très grande majorité de sa vie à Sevran, en Seine-Saint-Denis, s'est en effet vu refuser la nationalité française en 2011 par un certain Claude Guéant.

Ce dernier, alors ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy, invoque à cette époque une altercation qu'avait eue le jeune footballeur, dans la cour du collège, cinq ans plus tôt. Et refuse la demande d'acquisition de la nationalité française du jeune Serge, qui avait déjà effectué une demande de naturalisation en 2006.

« Les autorités se sont servies de cette dispute comme d'une excuse, se souvient Janos Toth, l'ancien agent de Serge Aurier. À ce moment-là, la FFF était à l'affût [pour accélérer sa naturalisation et le faire découvrir les Bleus, NDLR], et il aurait pu jouer en équipe de France des jeunes sans problème. Serge était motivé, malheureusement ça ne s'est pas fait. »

Si depuis la retraite internationale de Willy Sagnol, le chantier de l'aile droite de la défense des Bleus paraît inachevé, c'est aussi en partie à cause de cette histoire bien sordide. Car, qu'on se le dise, Serge Aurier est l'un des meilleurs arrières droit du monde. Et ce, bien que la question de son comportement soit très souvent mise sur le devant de la scène, en témoigne sa récente célébration lors d'un match entre la Côte d'Ivoire et le Mali.

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community