PSG : Wolverhampton prêt à mettre 45 M€ sur Guedes

Jonathan Ferdinand - jeudi 07 juin 2018 789 Likes

Demain, le Paris Saint-Germain devrait savoir à quelle sauce il sera mangé par l'UEFA et le Fair-Play Financier. Pour son mercato 2017 XXL, le club parisien est dans le viseur de l'instance européenne et risque, entre autres, un encadrement de sa masse salariale, une interdiction de recrutement ou pire, une exclusion de la Ligue des Champions. Tout devrait se jouer sur le transfert de Kylian Mbappé. Si l'UEFA l'intègre à l'exercice 2017-2018, le PSG n'aurait plus dépensé 238M€ l'été dernier (222M€ pour Neymar, 16M€ pour Berchiche) mais 383M€ en comptant les bonus. Un solde bien plus négatif amenant peut-être des sanctions plus lourdes.

Il est donc capitale pour Paris de dégraisser, surtout que le club envisage de nouvelles dépenses cet été, au milieu de terrain et dans les buts notamment. Parmi les joueurs sur le départ : l'international portugais Gonçalo Guedes. Prêté à Valence cette saison, l'ailier gauche a conquis toute la Liga avec 5 buts et 11 passes décisives. Le joueur de 21 ans a convaincu Valence de le garder, Valencians et Parisiens auraient même un accord oral au sujet d'une vente. Toutefois, le PSG est gourmand et réclame au moins 45-50M€. Une somme que rechigne à débourser le club ché, qui reste pour le moment bloqué à un chèque de 40M€. Le dossier est donc au point mort.

Wolverhampton prêt à débourser 45M€ ?

Néanmoins, le salut du PSG est peut-être britannique. Wolverhampton, de retour en Premier League l'an prochain, pourrait en effet faire une offre à la hauteur des attentes parisiennes. Selon L’Équipe, le club anglais pourrait débarquer avec une offre de 45M€, déjà plus dans les clous. Une information qui doit malgré tout être prise avec des pincettes. Si le PSG laisse la Coupe du monde passer, c'est qu'il envisage un effet Mondial, ce dont avait notamment profité l'AS Monaco en 2014 avec le Colombien James Rodriguez, vendu dans la foulée 80M€ au Real Madrid. Par ailleurs, Guedes serait peut-être plus enclin à jouer la C1 l'an prochain avec Valence plutôt que le maintien en Premier League avec Wolves...

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté