6 "nouveaux Zizou" qui sont en fait des imposteurs

OMG Staff - Thursday 30 April 2015 1.3k Likes

A l’heure où Nabil Fekir éblouit la France du foot, la mode des comparaisons avec Zinedine Zidane refait surface. Plusieurs joueurs sont déjà passés par là et ont littéralement été broyés par la presse et l’engouement autour de leur personne. Retour sur les plus grands « Zizou Fake ».

 

1. Samir Nasri, tout collait si bien...

Meneur de jeu né à Marseille de parents algériens, Samir Nasri avait le profil pour être le nouveau Zidane. Son style de jeu et sa technique rappelle celui du grand Zizou mais son caractère va l’envoyer sous terre. En équipe de France, Nasri se brouille avec les anciens et se grille tout seul. En plus d’être caractériel, le joueur de Manchester City fait preuve d’une inconstance notoire. Il reste tout de même la pépite estampillée « Zizou Fake » la moins décevante.

France v England - Group D: UEFA EURO 2012

 

 

2. Gourcuff, le Zidane de Bretagne… et de l’hôpital

Né… en Bretagne, Yoann Gourcuff est peut-être le joueur qui se rapproche le plus de Zidane (si si !). De par son touché de balle relativement similaire à celui de l’ancien Madrilène, Yo nous a fait croire au miracle. Malheureusement, sa fragilité physique, mais surtout mentale, l’a freiné dans sa progression. Le Zizou des hôpitaux a frôlé la grande carrière.

gourcuff

 

 

3. Ben Arfa, le plus fort, mais nul

Le plus talentueux des « nouveaux Zizou » s’est bien foutu de nous. Parce que là, y avait du potentiel ! Hatem Ben Arfa fait ses grands débuts à l’Olympique Lyonnais et ébahit tout son petit monde. L’ailier d’origine tunisienne multiplie les gestes de grande classe et a lui aussi le droit à la comparaison avec Zinedine Zidane. Le problème, c’est que Hatem a tout dans les pieds, rien dans la tête. Son comportement et ses choix de carrière sont désastreux et lui offrent l’étiquette du « joueur le plus fort, mais nul, de l’histoire du football français ». Quelle tristesse.

ben arfa

 

 

4. Martin, MM n’est pas ZZ

Si là on ne s’est pas emballé pour rien… Marvin Martin a eu le privilège d’être comparé à Zizou après avoir mis un doublé lors de son premier match avec les Bleus, comme son illustre prédécesseur. Ses initiales sont une répétition d’une même seule et même lettre, et c’est tout. Marvin Martin, alors à Sochaux, signera quelques mois plus tard au LOSC pour réaliser une carrière lambda. Voilà voilà.

martin

 

 

5. Meriem, à jamais le premier

A jamais le premier ! L’ancien Marseillais a été le premier « Zizou Fake » de l’histoire du football français. Numéro 10 et d’origine algérienne, la comparaison a été rapide, les gens voulant à tout prix s’octroyer un deuxième Zizou national. Intéressant grâce à son fort potentiel, Meriem sera complètement détruit pas cette étiquette. A sa décharge, il était le premier sous le feu des projecteurs. On lui pardonne donc son échec.

meriem

 

 

6. Meghni, mais c'est qui déjà ?

Vous l’aviez oublié celui-là. Mais pas nous ! Le franco-algérien Mourad Meghni parvient à décrocher le titre de nouveau Zidane en faisant des débuts convaincants en Italie. Mais comme pour Meriem, la pression est trop grande et Meghni se fait oublier. Il effectuera trois ans au Qatar, ce qui ne lui permettra même pas de gagner plus d’argent que Zizou. Une fin de carrière similaire à celle de Karim Ziani, un autre imposteur. Mais est-on vraiment obligé de parler de lui ?

meghni

 

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community