Deux joueurs colombiens menacés de mort après l'élimination

Jonathan Ferdinand - mercredi 04 juillet 2018 3.2k Likes

Rien de pire pour un fan de foot que de voir sa sélection échouer en Coupe du monde. C'est toutefois le lot de la majorité des supporters, puisqu'il ne peut y avoir qu'un seul champion du monde. La déception des Colombiens après la défaite de leur sélection face à l'Angleterre en huitième de finale est donc totalement compréhensible (1-1, 3 t.a.b à 4), d'autant plus lorsque la loterie des tirs au but vient s'en mêler. La réaction de certain d'entre eux, sur les réseaux sociaux, est en revanche profondément regrettable.

Coupables de ne pas avoir transformé leur tir au but, Carlos Bacca et Mateus Uribe ont été vivement secoués. Ils sont les responsables idéaux (oui, idéaux) de l'élimination. Pire, les deux joueurs des Cafeteros ont été menacés de mort, en témoignent les tweets ci-dessous, que l'on a pris peine à traduire et publier. Le déferlement de haine, tout ce qu'on déteste sur les réseaux sociaux et ce alors que toute la presse colombienne est unanime ce mercredi pour saluer le parcours valeureux de son équipe nationale.

"Merci beaucoup à tous les joueurs, à l'exception de ce triple fils…, ne reviens pas ici."

"Je te déteste Carlos Bacca, je déteste tout de toi, ta nonchalance, ton manque de respect, ton nom d’animal et ton jeu de veau. Tu es pire qu'un cancer, si t'as le cancer tu vas chez le médecin, et s'il te dit que tu as Carlos Bacca, tu déprimes et tu te suicides pour pas continuer à vivre cette agonie."

"Uribe la **** à ta mère, t'es un tas de merde, je te souhaite la mort."

Heureusement, certains Twittos ont habilement rappelé que lundi 2 juillet 2018, on honorait le 24e anniversaire de la mort d'Andrés Escobar, international colombien lâchement assassiné dans un bar de la banlieue de Medellín pour avoir marqué contre son camp lors du Mondial 1994. Un CSC synonyme d'élimination et d'arrêt de mort pour le regretté Escobar. 24 ans après, la majorité des Colombiens ne veulent plus revivre ça.

"Ne commencez pas à souhaiter la mort de Bacca et Uribe. Devrions nous recommencer comme avec Andrés Escobar ? C'est ça la Colombie ? Un jeu est fait de victoire et de défaite, soyons un vrai pays."

"Anniversaire de la mort d'Andrés Escobar et vous souhaitez la mort de Bacca. Désolé, mais je ne veux pas être avec des gens de merde, sortez de ma TL."

"Maintenant commencez pas à insulter et menacer Uribe et Bacca. Lundi, c'était les 24 ans de la mort d'Andrés Escobar, s'il vous plaît, s'il vous plaît ! Apprenons aussi à perdre !"

"Apprenons aussi à perdre", voilà qui fait une belle conclusion.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté