Ces joueurs français qui n'ont jamais su s'imposer à l'étranger

OMG Staff - Friday 22 January 2016 958 Likes

Si de nombreux footballeurs français partent à l'étranger, tous ne réussissent pas. En voici 10 qui n'ont jamais su s'imposer hors de l'Hexagone...

 

10. Josuha Guilavogui & Franck Tabanou

C'est ce qu'on appelle un mauvais choix de carrière ! Titulaire indiscutable à Saint-Etienne, Josuha Guilavogui a rejoint l'Atlético de Madrid en 2013. En Espagne, le milieu défensif n'a jamais réussi à s'imposer, pas plus qu'à Wolsfburg, où il est actuellement prêté. Également prêté à l'ASSE en 2014, Guilavogui ne semble épanoui qu'à Geoffroy Guichard... Son ancien coéquipier Franck Tabanou est dans le même cas. Transféré de Saint-Étienne à Swansea à l'intersaison, le gaucher va finalement reporter le maillot vert dès cet hiver, sous forme de prêt...

africatopsports.com foot-sur7.fr africatopsports.com foot-sur7.fr

 

 

9. Gabriel Obertan

Disons-le franchement, Gabriel Obertan n'est pas taillé pour la Premier League et aurait mieux fait de s'installer durablement en Ligue 1. Pétri de talent, l'ancien bordelais ne parvient pas à montrer ses qualités en Angleterre. Il n'a inscrit que 4 buts avec Manchester United et Newcastle, en plus de 100 matches disputés !

@foot-adiction.football.fr @foot-adiction.football.fr

 

 

8. Mourad Meghni

Mourad Meghni n'est pas le plus connu de cette liste, mais c'est sans doute l'un des joueurs au plus fort potentiel. Parti très tôt à Bologne, le Parisien de naissance s'est finalement perdu, malgré quelques coups d'éclat. En France, Meghni aurait sans doute jouit d'une énorme cote de popularité, qui l'aurait envoyé tout droit en équipe de France.

Mourad Meghni, qui a choisi de jouer pour l'Algérie, fait partie des "nouveaux Zizou", pour qui l'étiquette était trop lourde à porter

@sololalazio.blog.tiscali.it @sololalazio.blog.tiscali.it

 

 

7. Florian Thauvin

Florian Thauvin n'a pas encore dit son dernier mot à l'étranger. Mais entre nous, la messe semble dite pour l'ancien joueur de l'OM. Parti à Newcastle l'été dernier, Thauvin n'est que l'ombre de lui même et ne parvient même pas à s'octroyer une place de titulaire dans un club qui joue le maintien... Le milieu offensif pourrait d'ailleurs retrouver... l'OM dès cet hiver. Triste parcours.

@footmercato.net @footmercato.net

 

 

6. Rémy Cabella

La donne est sensiblement identique pour Rémy Cabella. Mais pour l'ancien montpelliérain, on sait officiellement que la Premier League ne lui correspond pas du tout. Il faut dire qu'avec son style de jeu, le voir jouer les premiers rôles en Angleterre relevait du miracle. Le championnat est bien trop physique pour lui, et ses petits gri-gri n'impressionnaient malheureusement personne.

@mlactu.fr @mlactu.fr

 

 

5. Alou Diarra

Valeur sûre à l'échelle nationale, Alou Diarra n'a jamais su s'imposer dans un autre pays que le France. Que ce soit à Liverpool, Charlton, West-Ham et même au Bayern Munich, le finaliste de la Coupe du Monde 2006 n'a jamais été en mesure de hausser son niveau de jeu. C'est finalement à Lyon, Bordeaux puis Marseille qu'Alou Diarra a pu s’épanouir.

@thecharltonway.com @thecharltonway.com

 

 

4. Jérémie Aliadière

Pépite de l'INF Clairefontaine, Jérémie Aliadière est le symbole des joueurs qui ne sont pas parvenus à briller à l'étranger, à cause d'une certaine impatience. Flop d'Arsenal, l'attaquant français ne sera pas plus performant au Celtic, à West-Ham, à Wolverhampton, à Middlesbrough ou encore à Umm Salal SC (Qatar). Il n'y a finalement qu'en France, à Lorient, qu'Aliadière a plus ou moins su redresser la barre.

@ale.vn @ale.vn

 

 

3. Hatem Ben Arfa

Hatem Ben Arfa aurait pu tutoyer les sommets du football mondial. Malheureusement, ses choix de carrière se sont avérés désastreux, notamment ses expériences à l'étranger. A Newcastle ou à Hull City, le joyau n'a pas pu s'exprimer comme il se doit, au grand dam des amateurs de beaux gestes. Qu'on se le dise, un Ben Arfa en feu, c'est un pur plaisir ! De retour en France, à Nice, le génie Hatem nous régale de nouveau !

@themag.co.uk @themag.co.uk

 

 

2. Anthony Le Tallec

Anthony Le Tallec a débarqué à Liverpool en 2003 et semblait déjà tout avoir pour devenir un immense joueur. Mais ce départ s'est avéré bien trop hâtif et brulera littéralement les ailes du gamin, véritable surdoué du ballon rond. A Sunderland ou à Atromitos (Grèce), Le Tallec sera tout aussi dépaysé...

@standard.co.uk @standard.co.uk

 

 

1. Florent Sinama-Pongolle

Comme son compère d'attaque Anthony Le Tallec, Florent Sinama-Pongolle a signé à Liverpool en 2003. Grand artisan du sacre de la France lors de la Coupe du Monde des moins de 17 ans en 2001, l'ancien attaquant du Havre s'est malheuresement précipité lorsque les Reds lui ont fait les yeux doux. Une erreur qu'il peut amèrement regretter. En outre, tous ses essais dans différents pays du globe sonneront comme un échec cuisant...

@eurosport.fr @eurosport.fr

 

HLC

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community