Le rêve de Martial devient cauchemar à Manchester United

Colin D. - lundi 23 juillet 2018 10 Likes

Anthony Martial a vu son aventure mancunienne prendre une drôle de tournure. Dans un premier temps, l’ascension du joueur formé à l’Olympique Lyonnais fut fulgurante. Passé de l’OL à l’AS Monaco dans des conditions encore douloureuses pour Jean-Michel Aulas, Martial représente le virage pris par l’ASM. Il fut l’une des premières jeunes pousses parties à prix d’or du club de la Principauté. Vendu pour potentiellement 86 millions d’euros (selon certaines clauses) à Manchester United à l'été 2015, Martial était l’un des talents sur lesquels comptait Didier Deschamps en Equipe de France.

Mais le conte de fée a viré au cauchemar. Auteur de 16 buts lors de sa première saison en Angleterre, le Français peine à retrouver ses sensations depuis l’arrivée de José Mourinho. Régulièrement laissé sur le banc par le Special One aux profits de Rashford et surtout d’Alexis Sanchez, il a vu la Coupe du monde lui passer sous le nez. Conscient de sa situation, l’ancien monégasque souhaite quitter United. En dépit des difficultés du joueur à exprimer pleinement son talent, le board de Manchester croît en son potentiel. En conséquence, les dirigeants ont soumis une offre de prolongation de contrat, refusée par Martial. Désireux de rejoindre Chelsea(en pôle sur le dossier), Tottenham ou Arsenal, le Français tente de faire bonne figure sur les terrains pendant cette phase de préparation.

NE PAS LE VENDRE à un club de premier league

Le temps presse pour MU, à un an du terme du contrat de son joueur, le club souhaite trouver un solution au plus vite. Heureusement, une clause permettrait d’étendre d'un an la durée du contrat, si le club décide de l’activer. Cela permettrait d’ajouter de la valeur marchande à Martial (50M€ minimum espérés) ou de gagner du temps dans un dossier compliqué. Hypothèse peu appréciée par le joueur mais envisageable.  Le réel point de désaccord entre les deux partis réside dans la future destination du joueur. Tandis que lui souhaite évoluer en Premier League, son championnat favori, les Red Devils refusent de vendre à un concurrent direct. En attendant, José Mourinho l’a expliqué: « Martial débutera la saison comme titulaire compte tenu du retard pris par les mondialistes ». Une carte à jouer pour le natif d’île de France. Il peut parvenir à convaincre son entraîneur de lui accorder plus de temps de jeu avec des performances satisfaisantes, ou exposer son talent aux potentiels acheteurs. Dernière donnée importante, le mercato ferme ses portes le 9 août prochain en Premier League. Si les clubs étrangers pourront toujours s’offrir les services du Mancunien passé cette date, les anglais n'ont que 18 jours pour agir. Les prochaines semaines devraient être riches en rebondissement pour un joueur jouissant d'une belle cote sur le marché. Affaire à suivre…

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté