Scandale sexuel : un témoignage confirme l’implication d’un joueur du Real !

Luxmana P. - Thursday 16 June 2016 214 Likes

Un nouvel extrait du témoignage d’une victime d’abus sexuels confirmerait l’implication d’un joueur du Real Madrid dans une orgie en 2012.

Join the community on Facebook !

I Like Oh My Goal

Depuis quelques jours, l’Espagne vit au rythme de l’Euro mais également de celui du scandale sexuel qui secoue actuellement le football ibérique. D’après les médias espagnols, Iker Muniain, David de Gea mais également Isco, sont impliqués dans une orgie dans un hôtel madrilène, en 2012, dans laquelle le roi du porno espagnol, « Torbe », a aussi participé.

Dans l’émission matinale, Le Programme d’Ana,  de nouveaux extraits d’un témoignage ont été diffusés. La témoin assure qu’elle et une autre fille ont été abusées par Muniain et Isco, tandis que de Gea a organisé la rencontre.

Les extraits du témoignage :

Juge : Vous dites qu'il y avait de la cocaïne dans la chambre?

Témoin protégée : Oui, sur l'une des tables de chevet.

Juge : Est-ce que la police vous a demandé de nommer les joueurs lors de  votre première déclaration?

Témoin protégée : Oui. Je crois me souvenir qu'ils m’ont demandé.

Juge : Et avez-vous donné les noms des footballeurs?

Témoin protégée : Oui, pour l’UCRIF à Murcie (unité de police spécialisée dans le trafic des êtres humains et de faux documents).

Juge : À Murcie? Je vous demande parce que vous ne le spécifiez pas dans votre déclaration.

Juge : Qui sont les acteurs impliqués? Je vous demande de corroborer ce que vous dites.

Témoin protégée : Iker Muniain, Isco et, comme l'intermédiaire, David de Gea.

Juge : Vous avez dit que ces joueurs de football vous avez agressé, est-ce exact?

Témoin protégée : Oui.

Juge : Vous avez pris part à l'activité sexuelle, sous la menace, est-ce exact?

Témoin protégée : Oui.

Juge : Vous n’aviez pas donné votre consentement?

Témoin protégée : C'est vrai, l'autre fille non plus.

Juge : Ensuite, avez-vous maintenu tout type de relation avec ces joueurs?

Témoin protégée : Non. La conversation sur Whatsapp était pour avoir des preuves pour le jour où je me sentirai assez courageuse pour faire une plainte formelle.

Juge : Bien sûr, dans cette conversation sur Whatsapp, une avec Iker Muniain, avez-vous dit que vous avez apprécié la nuit qui vous avez passé vous quatre ensemble à l'hôtel?

Témoin protégée : Je l’ai seulement dit pour vérifier que nous étions vraiment là.

Juge : Et avec De Gea, avez-vous dit que s'ils devaient organiser une fête avec cinq amis, vous seriez en mesure de satisfaire tous les cinq ans ?

Témoin protégée : Je l’ai dit pour obtenir des informations.

Juge : Pourquoi n’avez-vous pas divulgué cela à la police ou à celle de la police de Murcie ?

Témoin protégée : Je l'ai mentionné à eux.

Juge : Non, vous l’avez seulement mentionné en mai de cette année, pas lors de la première déclaration à Murcie.

Témoin protégée : Bien évidemment parce que j’étais en état de choc et je ne pouvais pas utiliser les images que j'avais enregistrés dans un e-mail.

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community