Les deux moments de la saison où Balotelli a failli faire craquer Vieira

Florian M. - dimanche 16 décembre 2018 493 Likes

Le 11 juin dernier, l'OGC Nice faisait une annonce relativement importante en officialisant l'arrivée de Patrick Vieira sur le banc. Fraîchement débarqué du New York City FC où il avait pu se former au métier d'entraîneur, tout ne s'est pas passé comme prévu. En effet, le nouveau coach des Aiglons a connu quelques difficultés avant de trouver une certaine régularité avec son collectif.

À l'heure actuelle, les Niçois restent sur 6 matchs de championnat sans défaite. Une stabilité retrouvée, malgré des problèmes de comportement au sein du groupe. Et quand on parle de caractère à Nice, difficile de ne pas citer Mario Balotelli. Muet depuis le début de la saison, l'attaquant italien est en manque de confiance, et cela se répercute sur sa façon d'être. Et son nouveau coach est passé tout près de l'accrocher pour deux raisons.

Tableau, toilettes...

Dans le JDD (Journal du Dimanche) du jour, deux événements sont rapportés. Le premier date du déplacement à Nîmes le 10 novembre dernier. Alors que les Aiglons mènent au score, Patrick Vieira fait sortir son attaquant qui est averti d'un carton jaune. Agacé, le joueur serait retourné directement aux vestiaires, où il aurait d'abord fracassé le tableau à aimants du coach. Puis, il aurait refusé de ramasser.

Le second fait date du déplacement à Guingamp où, lors de la causerie d'avant-match, Super Mario se serait donné le temps d'aller aux toilettes. Un manque de respect qui n'aurait pas du tout plu à l'ancien joueur d'Arsenal. Mais dans les colonnes de L'Equipe, l'entraîneur de Nice a évoqué la gestion du cas Balotelli : "Mario, j'ai envie de lui répondre, de le coller au mur ou au porte-manteau ! Mais je ne suis plus joueur. Je dois toujours réfléchir avant de dire quelque chose, car ça peut avoir un impact, je risque de perdre un joueur et de le regretter."

À 17 heures, les Aiglons reçoivent l'AS Saint-Étienne sans Mario Balotelli, blessé au genou.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté