Canal+ : Julien Cazarre dévoile les coulisses de J+1

Maxime H. - Friday 25 November 2016 1 Like

Interrogé par nos confrères de So Foot, Julien Cazarre se livre sans langue de bois dans une excellente interview. Il revient notamment sur les coulisses de l'émission J+1, sur sa relation avec les joueurs de Ligue 1 et sur... Stéphane Guy. Extraits.

Les soirées arrosées

« On finit J+1 vers 23h30, et là on part tous boire des coups au Cardinal Porte de Saint-Cloud. On reste généralement jusqu’à ce qu’on se fasse virer, vers deux heures du matin, puis on se tire place Pigalle dans un karaoké, L’Époque, et on se finit jusqu’à sept heures du matin. On ne se met pas des grosses mines, on picole, forcément, mais c’est plus l’idée de se marrer en finissant comme des gros beaufs à chanter des chansons de merde dans un karaoké. »

Le joueur qui sort du lot

« Il n’y en a qu’un seul qui est venu, c’est Manu Imorou. La plupart du temps, les mecs viennent au moins avec nous boire un coup au Cardinal. En fait, c’est Stéphane Guy qui avait lancé ça. Si le mec est une merde humainement, il a un côté très généreux car il invitait tout le monde, les stagiaires et tout, on était à chaque fois une vingtaine et il rinçait tout le monde. Et du coup, c’est une tradition qu’on essaie de faire perdurer. »

La préparation

« J’essaie de regarder quelques matchs durant le week-end, mais sinon, en gros, ça me prend une grosse journée. C’est à dire que je me lève très tôt le dimanche matin, je m’enquille tous les résumés des matchs, toutes les émissions, les interviews, tout le bordel et je note les trucs qui m’intéressent. Là j’envoie au monteur, Salim, qui garde ce que je lui envoie et qui, dans l’après-midi me montre tout ce que lui a récupéré et dont il sait que je pourrais avoir besoin. »

La mise en œuvre

« On regarde tout ça ensemble, je choisis ce que je garde et je commence à voir ce que je pourrais raconter. On finit ça vers 19h-20h, Salim met tout en ordre et derrière je vais répéter un peu devant un écran. Mais je n’ai pas un truc tout écrit, j’ai l’idée mais pas les mots exacts, histoire de garder un peu de fraîcheur pendant la rubrique. »

Pour découvrir l'intégralité de cette interview, rendez-vous ici.

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community