Le jour où les joueurs du PSG ont été déstabilisés par Clara Morgane

Hugo LC - jeudi 04 janvier 2018 2.8k Likes

La rivalité entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain est connue de tous. En revanche, certaines anecdotes autour des Classiques du championnat de France restent méconnues. C'est par exemple le cas de l'épisode survenu le 16 octobre 2005. Alors que le PSG se déplace au stade Vélodrome avec énormément de pression, les joueurs voient leur préparation tronquée puisque de l'ammoniac a été placée dans le vestiaire visiteur.

Mais la solution toxique n'est pas le seul élément perturbateur. Et pour cause, Clara Morgane, ancienne actrice de films pornographiques née à Marseille, a elle aussi joué les trouble-fête ce jour-là. 

« On ne respirait plus tellement ça prenait à la gorge. Nous sommes donc allés nous changer dans les escaliers, près des tribunes. D'un coup, on se retourne et qui arrive ? Clara Morgane en habit sexy... Là, on a perdu notre concentration, on a mis nos chaussures à l'envers. C'était quand même assez impressionnant. C'était bien vu pour nous sortir du match... Quelques années plus tard, quand je suis allé à l'OM, j'ai su qui avait fait ça », expliquait l'ancien milieu du PSG Modeste M'Bami dans une interview accordée à L'Équipe. . 

Même son de cloche chez Fabrice Pancrate : « L'odeur prenait les yeux, le nez... Un délégué est venu constater les dégâts, on a dû changer de vestiaire. C'était fait exprès, c'est sûr... Et là, Clara Morgane passe dans les couloirs avec une copine à elle. Un grand délire ! On se changeait, tout le monde regardait en se disant : "Qu'est-ce qu'elle fait là, elle ?" Franchement, on n'était pas concentrés, c'était sûr que ce match n'allait pas être pour nous », assurait-t-il au quotidien sportif. 

Finalement, le Paris Saint-Germain s'inclinera au stade Vélodrome (1-0) après avoir encaissé un but de son ancien joueur Lorik Cana. Le coup de massue ultime. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté