Découvrez l'homme payé pour jouer 7/7 à FIFA !

OMG Staff - Monday 21 December 2015 774 Likes

Gagner sa vie en jouant à FIFA a tout d'un rêve, Jamie Bateson en fait une réalité. Découvrez cet Anglais, qui mène la vie dont bon nombre de jeunes rêveraient.

« Salut, tu fais quoi dans la vie ? », « Je suis payé à jouer à FIFA ». Si quelqu’un vous répond un jour ça, c’est qu’il s’agit d’un sacré veinard. L’un d’eux n’est autre qu’un anglais, originaire de la ville de Kendal, répondant à un nom qui sonne bien le british breakfast : Jamie Bateson. Ce petit chanceux est suivi par plus de 745 566 personnes sur sa chaîne Youtube « bateson87 », et totalise plus de 168 456 254 vus sur ses 2 177 vidéos mises en ligne à ce jour. Des chiffres renversants qui permettent au youtubeur, à l’image d’un Cyprien ou d’un Squeezie, d’amasser de l’argent en jouant.

 

Devenu un phénomène outre manche et dans le monde du jeux-vidéo, l’Anglais s’est livré au Mirror, à propos de sa vie d’avant et d’aujourd’hui. Et oui, gagner de l’argent manette à la main, ça change la vie.

« J’avais l’habitude de travailler à Stagecoach (groupe de transport britannique), à Kendal, comme mécanicien de véhicules poids lourds, mais ensuite un réseau m'a contacté d’Amérique et voulait devenir partenaire de ma chaîne, a-t-il confié. Quand j’ai dit que je partais de Stagecoach beaucoup de gens là-bas se sont mis à rire parce qu'ils ne savaient pas à quel point je pouvais me faire de l'argent mais ma famille m’a vraiment soutenu - même si elles ne savaient pas ce que je faisais ! Maintenant, beaucoup de gens dans le monde savent ce que je fais, mais personne à Kendal ne le sait. »

@mirror @mirror

 

En tout cas, nous on sait que le jeune homme passe près de 12 heures par jour à « geeker », le tout 7 jours sur 7. On ne chôme dans ce métier ! Une success story qui a même permis à Jamie de jouer... sur la mythique pelouse de Wembley, le lendemain de la finale de la FA Cup. Rien que ça. Si l’argent coule désormais à flot pour le champion de FIFA, l'Anglais a le mérite de garder les pieds sur terre, à l’inverse des vraies stars du ballon rond qu’il contrôle sur la console.

« Je ne suis pas une personne égoïste. J’aime rester à Kendal parce que je ne suis pas très connu. Quand j’ai commencé YouTube et FIFA, ca n'a pas été exploité comme aujourd'hui, mais comme j'y étais assez tôt j’ai pu surfer sur la vague et cette vague est toujours en train de grandir aujourd'hui. »

Le job idéal non ? A vos manettes !

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community