Le tirage au sort complet de l'Euro 2016 version The Sport Dealer !

OMG Staff - Saturday 12 December 2015 174 Likes

181 jours avant le coup d'envoi de l'Euro 2016, le tirage au sort des poules a été effectué ! Redécouvrez-le, version The Sport Dealer !

 

Groupe A

FranceNos petits coqs vont, on l’espère, plumer la concurrence. Vu la "qualité" de ce groupe, le roi des coqs dans notre poulailler, c’est nous, c’est la France !

Albanie : Leur meilleur joueur se nomme… Lorik Cana, le désormais canari. Pas de quoi casse trois pattes à... un canard.

Roumanie : Les mauvaises langues diront qu’ils vont venir dépouiller les Français… A la recherche des 3 points ! Le match d'ouverture face à la France promet d'être électrique.

Suisse : Revoilà nos Suisses préférés ! Vous êtes prêts pour une nouvelle déculottée sans nom ? Garantie 100% cacao.

 

Commentaire de la rédac : Platoche n’était pas présent, mais il a semble-t-il arrangé le coup pour nos petits Bleus avec ce groupe easy. On ne va pas se mentir, on a une chance de malade !

 

 

Groupe B

Angleterre : On adore les détester ces Rosbifs. Habitués à décevoir leur pays lors des dernières compétitions internationales, les Anglais ont depuis redressé la barre tels des bodybuilders.

Pays de Galles : Oh le derby, trop de la Bale !!! Pardon. Quoi qu'il en soit, l'Angleterre aura la chance d’admirer la vitesse de pointe de Gareth Bale, ainsi que sa superbe coupe d’hipster. D’ailleurs, pourquoi cette coupe Gareth, pourquoi ?

Slovaquie : Son plus grand représentant n’est autre que le Napolitain Marek Hamsik aka l’Homme à la crête, qui tentera de concurrencer Bale capillairement parlant.

Russie : Si Vladimir ne met pas de coup de pression à la reine Elisabeth II, ça va être chaud pour le Russie. Donc pas d'inquiétude pour les hommes de Leonid Slutsky, qui vont forcément avoir un coup de pouce du "destin" !

 

Commentaire de la rédac : On attend avec impatience le duel aux semblants de Premier League entre les Anglais et les Gallois. Outre cette confrontation, la Russie va placer une petite menace politique et s’octroyer tranquillement une place qualificative.

 

 

Groupe C

Allemagne : Championne du monde et grande favorite de l’Euro 2016, l’Allemagne va une nouvelle fois prouver à toute l’Europe que le slogan “Deutsch qualitat”, c’est pas des conneries.

Irlande du Nord : Quand on parle du Nord, maintenant on pense plutôt à “Winter is Coming” et aux Stark plutôt qu’à une équipe de foot. Enfin bon...

Pologne : Un peu le même profil que le Pays-de-Galles, un joueur suffit pour gagner : Lewandoski. La Pologne, c’est grosso modo la meilleure attaque des phases de qualifications. Merci au "p'tit" Robert. Mais la Pologne pourrait bien voir l'Allemagne venir annexer son bloc défensif...

Ukraine : Depuis que le grand Cheva n’est plus dans l’équipe, qui s’y intéresse encore sérieusement ? Même Mamadou Sakho pourrait être aligné attaquant de pointe contre eux.

 

Commentaire de la rédac : On en est sûr, Robert Lewandoski va faire du sale à ses potos de la Mannschaft. A moins que l'Allemagne ne décide d'envoyer ses soldats combattre la Pologne... Sinon, on se demande encore comment les autres équipes ont atterri à l’Euro. Toutes nos félicitations à l'Allemagne et à la Pologne, premières nations qualifiées pour les huitièmes de finale.

 

 

Groupe D

Espagne : Humiliée par les Pays-Bas de Robben lors de la dernière Coupe du Monde, l’Espagne peut se réjouir de l’absence des Néerlandais à l’Euro. Du coup, plus personne ne leur fera l’amour sans préliminaire…

Turquie : Ah les Turcs, c’est pas de la tarte... ni du kebab ! Emmenée par Arda “Leonidas” Turan, la Turquie a quand même renvoyé les Néerlandais dans leur coffee shop sans le moindre scrupule. Cliché quand tu nous tiens.

République Tchèque : La République Tchèque ne fait pas vibrer grand monde mais a le mérite d’avoir dans ses rangs Tomas Rosicky, le joueur le plus swagg de l'Euro. C'est déjà pas mal.

Croatie : Les Croates ont quand même le milieu de terrain le plus romantique d’Europe : Modric, Rakitic le renard et Kovacic. Du coup les Turcs vont sortir les haches pour les contrecarrer. OKLM.

 

Commentaire de la rédac : Aie aie aie, l’Espagne va avoir du fil à retordre. Un super Espagne-Croatie en vue, où les petits Modric et Rakitic devront faire face à leurs amis du Real et du Barça. Un petit groupe de la mort...

 

 

Groupe E

Belgique : Nos pros de la frites ne sont pas là pour blaguer (étonnant, non ?). Number one du classement FIFA quand même. Outsiders ? Non non, favoris !

Eire : Volée par les Bleus de Thierry Henry au Stade de France en 2009, l’Eire revient sur Paname pleine de bonne volonté. Vous allez voir, l’air se fait si beau dans l’Hexagone.

Suède : Le Paris Saint-Ger… euh… la Suède de Zlatan Ibrahimovic débarquera à Paris en mode Viking. Ces combattants de 2 mètres 12 ne seront pas facile à jouer !

Italie : La bella Italia devra s'extirper d'un groupe très relevé. Le cœur des fans du PSG balancera sans doute entre Zlatan Ibrahimovic et Marco Verratti...

 

Commentaire de la rédac : Il en fallait un... Voilà peut-être bien LE groupe de la mort. La Belgique devra confirmer son statut devant la Squadra Azzura, toujours présente lors des grands rendez-vous. Zlatan tentera lui de pointer le bout de son nez… Pas d’inquiétude, il y arrivera sans grande difficulté. Irlandais et Suédois se disputeront sans doute la troisième place du groupe, qui pourrait être synonyme de qualification en huitièmes de finale*.

 

 

Groupe F

Portugal : Presque à domicile nos amis portugais durant cet Euro. Avec un CR7 qui tentera de prendre ses marques à Paris avant d’y poser définitivement ses valises, le Portugal peut être un sérieux outsider.  Promis, ce ne sont pas ses cousins qui ont bâti les nouveaux stades... Alala, des clichés, encore des clichés !

Islande : Pas tout le monde ne sait où se trouve l’Islande en Europe, mais les Pays-Bas sont tombés encore plus bas face à cette équipe surprise de l’Euro, qui participera pour la première fois au championnat d'Europe. Volcanisés, les Néerlandais. Même sentence pour leurs nouveaux adversaires ?

Hongrie : Euh… On vous laisse faire des recherches sur Wikipédia...

Autriche : C’est un peu l’Allemagne… mais en nul. Marquage individuel sur Alaba et le tour est joué. C’est simple, non ?

 

Commentaire de la rédac : Même le concert gratuit de David Guetta au Champ-de-Mars est plus attendu que le coup d’envoi de ce groupe… Ce soir, c'est le Portugal qui rigole.

 

*Pour rappel, les 2 premiers de chaque groupe ainsi que les 4 meilleurs troisièmes de la phase de poule accèderont aux huitièmes de finale.

 

Bonus : le tirage au sort vu depuis les Pays-Bas :

@soocurious @soocurious

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community