OM : Henri Bedimo se demande s'il n'est pas maso

Hugo LC - Friday 22 July 2016 285 Likes

Arrivé libre en provenance de Lyon, Henri Bedimo débarque dans un club dont le projet n'avance, bien au contraire. 

Interrogé par La Provence quant à son choix de rejoindre l'Olympique de Marseille malgré les tumultes qui pullulent dans la cité phocéenne, Henri Bedimo est conscient que son aventure olympienne risque d'être mouvementée. Mais le latéral gauche est près à relever le défi :

"Je sais le challenge qui m’attend. Je suis serein dans ma tête. Je n’appréhende pas du tout. Ça fait dix ans que je joue en Ligue 1, il y aura des hauts et des bas. Ça va secouer un peu plus à Marseille, j’en suis conscient. C’est là que mon expérience va parler. Je suis très content de l’accueil que le groupe m’a réservé. Mon objectif, c’est d’aider le club à faire une très belle saison. Et de m’éclater ici. Je suis venu pour ça. On a du pain sur la planche mais ça ne me fait pas peur. En pareille circonstance, lorsqu’on fait une belle saison, la joie est encore plus grande."

Malheureusement pour les supporters de l'Olympique de Marseille, leur club de coeur fait face à de graves problèmes financiers, contraignant les dirigeants à vendre leurs meilleurs joueurs. Pas de quoi freiner l'envie de Bedimo de rallier la Canebière, quitte à montrer son côté masochiste : 

"J’étais conscient de tout ça avant de signer. Si je suis là, ça veut dire que je crois au projet. Maintenant, peut-être que je suis maso. J’ai quand même un peu de bouteille, je suis serein."

Qu'on se le dise, pour rester en Ligue 1, il faut certainement avoir un côté maso. La preuve :

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community