L'incroyable défense de Rami pour justifier son coup de sang contre l'OL

Florian M. - jeudi 26 avril 2018 634 Likes

La commission de discipline a récemment rendu son jugement concernant les incidents qui ont eu lieu en marge de la rencontre entre Marseille et Lyon, le 18 mars dernier. Si l’OL s’était imposé 3-2 au terme d’un match fou, ce qu’il s’est passé par la suite est tout simplement inadmissible. Une bagarre générale a en effet éclaté dans le tunnel entre les deux équipes.

Les deux grands fautifs de ces incidents sont Adil Rami et Anthony Lopes, bien que le défenseur Marcelo soit également impliqué. La commission de la LFP a décidé de sanctionner ce dernier à deux matchs avec sursis, tandis que Rami et Lopes ont écopé de trois matchs fermes. Une décision qui a fortement agacé les dirigeants de l'OM, qui réclamaient deux ans de suspension pour Anthony Lopes, qui s'en était pris à l'intendant du club phocéen.

La défense de Rami devant la commission :

Auditionné en visioconférence selon L'Équipe, Adil Rami aurait tenté tant bien que mal de se défendre. Le défenseur de l'OM aurait indiqué être retourné sur le terrain pour s'assurer que tous ses partenaires avaient bien quitté la pelouse. Mais le joueur, d'après ses dires, souhaitait également savoir pourquoi Jordan Ferri s'en était pris... à sa mère. Pourtant, les images en possession de la commission montrent clairement que Rami cherchait à en découdre avec Marcelo.

Par ailleurs, les raisons qui ont poussé l'OL à demander un changement de date de la commission valent elles-aussi le détour. Officiellement, les dirigeants lyonnais ont fait repousser l'audition, qui devait avoir lieu le 12 avril, parce que le directeur juridique et financier du club et son avocat étaient en vacances à l'étranger. Officieusement, il se murmure que l'OL a jugé bon de déplacer l'audition parce que Rami était blessé pour plusieurs semaines, et qu'une suspension au moment de son retour à la compétition était bien plus bénéfique pour le club rhodanien. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté