Le tweet improbable de Jean-Michel Aulas qui pousse Ndombele vers le PSG

Antoine Mérand - vendredi 02 novembre 2018 1.1k Likes

C’est l’une des révélations françaises de la saison passée en Ligue 1. Originaire de la région parisienne, Tanguy Ndombele a fait ses armes à Amiens avant de prendre la direction de l’Olympique Lyonnais en 2017, où il s’est imposé comme un titulaire indiscutable dès son arrivée.

Il ne marque certes presque pas (0 but en championnat / 1 but en C1 /1 but en C3), mais son importance dans l’animation de son équipe rappelle celle d’un certain N’Golo Kanté, entre son efficacité dans la récupération, sa précision dans la transmission et sa capacité à éliminer son adversaire et à casser les lignes. Des performances récompensées par deux premières sélections en équipe de France, face à l’Islande et l’Allemagne le mois dernier.

Nul doute que le joueur de bientôt 22 ans ne restera donc pas éternellement à Lyon. Plusieurs grosses écuries européennes sont déjà sur sa piste, comme Tottenham et Manchester City. L’ancien international français et consultant pour L’Equipe TV Vikash Dhorasoo évoquait d’ailleurs avant-hier un départ dans un futur proche du jeune français vers un championnat étranger :

"Ce qui est triste c’est qu’un joueur très fort va encore quitter la Ligue 1. Je ne pense pas qu’Aulas le laissera partir au PSG, il préfèrera renforcer une équipe à l’étranger que le Paris Saint-Germain. C’est dommage car Tanguy Ndombele est un super joueur. Il est trop fort pour la Ligue 1, il est trop fort pour Lyon et il va devoir partir."

Une déclaration à laquelle le président de l’OL Jean-Michel a réagi hier midi sur Twitter.

Le tweet de JM Aulas :

"Evidemment que le PSG peut envisager de faire une offre, c'est le joueur qui décide."

Un énième tweet d'Aulas qui semble pousser le PSG a faire une offre pour le joueur, et qui affole la toile depuis hier.

Les réactions des internautes :

Cependant, selon le journaliste de TF1 Julien Maynard, "cet été, les discussions entres les dirigeants parisiens et les représentants du joueurs n'ont pas été fructueuses. Depuis, le joueur a prolongé et sa cote a augmenté."

Une augmentation qui selon L'Equipe porterait sa valeur à 80 millions d'euros. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté