Voilà pourquoi Benzema a (vraiment) été viré de l’EDF !

OMG Staff - Thursday 14 April 2016 1.2k Likes

Après la sanction infligée à Benzema, Noël Le Graët s’est logiquement justifié sur ce choix. Voici la vraie version de son discours.

Hier, Karim Benzema révélait sa sanction quant à son avenir en équipe de France et sa participation à l’Euro 2016. Malheureusement pour le joueur du Real Madrid, Didier et Deschamps ainsi que Noël Le Graët ont décidé de se passer de ses services.

Aujourd’hui, le Président de la FFF est sorti du silence, expliquant les raisons de ce choix. Un discours sans langue de bois… ou pas ! Voici les meilleurs extraits, relayés par L'Equipe et customisés par nos soins.

 

« Cela a compté dans notre réflexion. Mais ce qui a surtout été décisif, c’est le comportement du groupe pendant le rassemblement de mars. On a senti une grande harmonie. Sur le terrain, les joueurs se sont tellement bien comportés qu’on a estimé qu’il ne fallait pas prendre le risque de compromettre cet élan. »

Comprenez : « Le gangsta Benzema a une mauvaise influence sur le groupe. »

 

« Didier a prévenu Karim, qui était très, très, très triste »

Comprenez : « DD a prévenu Karim. Il s’est fait insulter de tous les noms. Des menaces de diffusion de sextape on même été proférées. »

 

« Avec Didier, on s'est parlé plusieurs fois au téléphone, pour se caler notamment sur la communication de notre décision. Nous étions d'accord sur sa teneur depuis deux ou trois jours. Je suis contrarié car j'aime beaucoup Benzema mais c'est une sage décision que nous avons pris. »

Comprenez : « On était déter pour offrir une chance à Karim, surtout que Giroud est guez. Puis on a pris un coup de pression par Manuel Valls. Il a fait “all in”, on s’est couché. »

 

« Je trouve que le traitement médiatique contre Karim a été trop fort. Il a toujours dû vivre avec ça. Même quand il jouait, l'opinion pour lui, c'était du 50-50. Un jour, je vous montrerai le wagon de lettres racistes que j'ai reçues ces dernières semaines. Heureusement que je ne les lis pas toutes. »

Comprenez : « Évidemment que le lynchage de Karim me rend fou, mais je suis coincé par la moitié des Français qui préfèrent Gignac et Giroud sans penser football. Je le dis haut et fort : #FreeBenzouille ! »

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community