Affaire Gonalons: les déclarations surréalistes d'Aulas qui démolit Malcom

Luxmana P. - Monday 19 September 2016 402 Likes

Auteur d'un attentat sur Malcom le 10 septembre dernier, Gonalons a vu l'OL monter au créneau pour prendre sa défense.

L'Olympique Lyonnais et Jean-Michel Aulas ne sont pas du genre à se laisser impressionner par les décisions de la LFP. Le président des Gones, qui n'hésite jamais à tacler ses adversaires et le corps arbitral, est cette fois-ci peut-être allé trop loin. En conférence de presse, Aulas a tenu à affirmer que le club rhodanien allait faire appel aux quatre matches de suspension écopés par Gonalons suite à son vilain geste sur Malcom : "On a décidé, après avoir visionné la vidéo sur Max Gonalons, de faire appel parce qu’on trouve que c’est très largement abusé de lui avoir mis quatre matchs."

Mais le président lyonnais ne s'est pas arrêté en si bon chemin, puisqu'il n'a pas hésité à pointer du doigt le joueur bordelais, qu'il accuse d'avoir simulé sa douleur : "Les raisons : quand on regarde bien, le joueur concerné en rajoute comme ce n’est pas possible. Il est à l’agonie quand l’arbitre hésite entre jaune et rouge. Quand l’arbitre sort le rouge, il se relève, il n’est même pas sorti. On a suivi ses entraînements après le match de Lyon et jusqu’à Angers et il n’a aucune séquelle. C’est quand même quelque chose qui ne correspond pas à la philosophie du jeu et des sanctions", a-t-il lâché.

Une déclaration choc qui devrait faire beaucoup parler et n'arranger en rien sa réputation. Au vu des images, le président lyonnais aurait sans doute dû prendre son temps avant de dégainer...

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community