Les Fanatics chargent l'OM avec une banderole très hostile

Antoine Mérand - lundi 17 septembre 2018 374 Likes

Le 12ème homme, indéniable force indirecte pour une équipe évoluant à domicile. Sans les supporters, le football ne serait réduit qu’à un spectacle théâtral ponctué par quelques applaudissements d’une foule satisfaite. Seulement, comme dans toute chose, il faut rester mesuré. La ferveur aussi a ses limites, et ne doit pas aller à l’encontre des directives des clubs.

C’est l’objet du litige qui oppose l’Olympique de Marseille aux Fanatics, groupe de supporters créé en 1988. Après une interdiction de stade en avril 2018 pour l’usage d’engins pyrotechniques face à Montpellier, les Fanatics ont vu la direction du club déposer une plainte à leur encontre le 19 août. Une sanction faisant suite à la tentative d’introduction d’un fumigène dans l’enceinte des Costières, à Nîmes, et qui n’a évidemment pas ravi les Fanatics, comme en témoigne cette banderole déployée hier soir face à Guingamp (4-0).

Le message des supporters à la direction de l'OM

"Porter plainte contre ses propres supporters, honteux. Ssans nous vous n'êtes rien."

Néanmoins, cette plainte de l’OM a été déposée dans le but d’éviter une sanction de la LFP, après celle infligée par l’UEFA qui condamne le club à un match à huis clos, jeudi face à Francfort, pour le premier match d'Europa League. Et malgré cette petite "guerre" entre le club et ses supporters, le Vélodrome affiche toujours des affluences records : hier soir, pour la réception de Guingamp, 55 000 personnes étaient présentes.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté