Cesc Fàbregas démonte l'arbitrage de Real Madrid - PSG

Jonathan Ferdinand - mercredi 27 novembre 2019 0 Like

Mardi soir, le Real Madrid et le Paris Saint-Germain se sont neutralisés lors de la 5e journée de la Ligue des Champions (2-2). Un nul sur la pelouse de Santiago-Bernabéu qui permet au PSG de s'assurer la 1ère place du groupe A. Mais les Parisiens ont été victimes d'un nouvel incident avec l'arbitrage. Un des tournants de ce match qui aurait pu tout changer pour Paris.

L'arbitre Arthur Dias est revenu sur sa décision d'accorder un pénalty au PSG et exclure le gardien Thibaut Courtois pour une faute sur Mauro Icardi. Mais pour Cesc Fàbregas, la poussette d'Idrissa Gueye sur Marcelo, que l'arbitre avait jugée "licite" au départ, n'avait pas lieu d'être sanctionnée. Le joueur de l'AS Monaco a tout simplement fustigé les décisions de l'arbitre international portugais. 

Fàbregas démonte la décision de Mr Dias :

"Oublions les couleurs une seconde, écrit l'ancien du FC Barcelone. Comment peut-on siffler faute pour cette légère poussette ? Je peux le comprendre s'il siffle la première fois... Mais aller voir la VAR et penser qu'il y a toujours faute... Si y'a pas faute, y'a pas faute."

"Pareil, le rouge pour Courtois, jaune maximum. Mon dieu..."

Accusé d'être pro-parisien par un fan de foot, il ensuite dévié sur la qualité globale des arbitres... Visiblement, le niveau de l'arbitrage européen ne plait pas au Monégasque...

"Ce match ne change rien pour moi, mis à part le fait que c'est un grand match avec un Real Madrid que je n'avais pas vu depuis longtemps. Je parle des arbitres en général, le niveau est très ... mettez ce que vous voulez ..."

"Vous avez raison, mais c'est un grand match et ça prouve une fois de plus qu'à tout moment, avec ou sans VAR, il y aura toujours des polémiques."

Cesc Fàbregas était d'humeur bavarde mardi soir...

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté