Neymar lourdement taclé au Brésil pour sa dernière pub-confession

Jonathan Ferdinand - mardi 31 juillet 2018 728 Likes

Dimanche, Neymar publiait sur ses réseaux sociaux une publicité-confession pour Gillette. "Vous pouvez penser que j’exagère. Et parfois, j’exagère. Mais c’est vrai que je souffre sur le terrain", écrivait notamment l'attaquant du PSG. Le numéro 10 brésilien se présentait même comme une homme nouveau. Cette publicité a beaucoup fait parler au Brésil, et le moins que l'on puisse dire c'est que les réactions sont dans l'ensemble, très négatives, pour la marque de rasoirs comme pour le joueur.

Dans son éditorial publié lundi le quotidien O Globo considère que Neymar "s'est une nouvelle fois tiré une balle dans le pied" avec cette vidéo dimanche soir pour Gillette. Dans sa version numérique O Globo rappelle d'ailleurs qu'en 2011, lorsque Neymar avait causé le licenciement de son entraîneur à Santos, Dorival Júnior, pour une affaire de penaltygate (tiens, tiens), il avait aussi usé de la publicité pour se refaire une santé auprès de l'opinion publique.

La pub-confession de Neymar pour Gillette :

Meio e Mensagem, site brésilien spécialisé dans la publicité, considère que Gillette "a pris un risque" avec cette vidéo, le tout en comparant la situation de Neymar à celle du golfeur Tiger Woods. Ce dernier avait été lâché par de nombreux sponsors, mais soutenu par d'autres après un scandale sexuel en 2010. Les internautes ont eux aussi été agacés par cette prétendue publicité-confession.

"Après ces paroles 'sincères' écrites par le rédacteur de l'agence de pub de Gillette et lues par Neymar, j'ai pris une décision : je vais me faire pousser la barbe", écrit un Twittos. "Difficile de croire que ça vient de vous Neymar", écrit un autre internaute. Selon la presse brésilienne, Neymar aurait touché un cachet dépassant les 200.000 € pour cette publicité. Reste que l'objectif d'assainir son image ne semble pas avoir été atteint, malheureusement pour le Brésilien. Sa mère est même monté au créneau ces dernières heures pour le défendre face à toutes ces critiques. Espérons que le début de saison avec le PSG lui permettra de passer à autre chose.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté