Max-Alain Gradel tacle sévèrement le PSG

Jonathan Ferdinand - dimanche 20 mai 2018 1.8k Likes

Sauvé in-extremis à la dernière journée en 2016, cette fois, Toulouse n’est pas parvenu à assurer son maintien samedi et devra passer par les barrages pour sauver sa peau. Malgré une victoire face à Guingamp 2-1, le "Téfécé" a manqué d’un point pour échapper à la sentence. Un point d’écart, c’est d’ailleurs ce qui permet à Caen de s’adjuger la 17e place, la première loin de tous ennuis. Grace à un match nul et vierge face au Paris Saint-Germain, le Stade Malherbe a assuré sa présence en Ligue 1 la saison prochaine. Un match disputé au petit trot par les joueurs du PSG déjà champions depuis trois semaines et pour certains, en pleine préparation pour la Coupe du monde 2018. Alphonse Aréola, Thomas Meunier, Marquinhos, Presnel Kimpembe notamment ont démarré le match samedi soir.

Que certains joueurs se préservent pour le Mondial, Max-Alain Gradel en n'a que faire. En témoigne sa sortie les deux pieds décollés sur l’attitude et l’implication des joueurs parisiens. "Je viens de voir quelques images et quelques séquences. Franchement, quand on est une équipe comme le PSG, qu’on aspire à montrer l’exemple et à gagner la Ligue des champions, il faut déjà se respecter soi-même, a déclaré l’ancien stéphanois au micro de l’After Foot de RMC samedi soir. Ce sont des images qu’on ne verrait pas dans les autres championnats. On voit qu’ils font tourner la balle. Ils ne jouent jamais comme ça. Nous, on a joué Guingamp et ils nous ont respecté." La pilule a visiblement du mal à passer pour le joueur prêté par Bournemouth. L’Ivoirien en veut tout simplement au club de la capitale d’avoir manqué d’implication.

"Ils n'ont pas respecté le football"

"J’avais assez de respect pour Paris. Mais bon, jouer comme ça un match de Ligue 1, franchement, ils n’ont pas respecté le football. Je suis très, très, très, déçu de Paris. On peut se poser des questions : pourquoi ils n’ont pas joué le jeu ? Est-ce qu’ils étaient déjà en vacances ? Je ne sais pas." Un tacle appuyé surement partagé par les supporters toulousains. Si le club de la ville rose n’a pas pu compter sur Paris pour se maintenir, il devra aller le chercher en disposant soit de l’AC Ajaccio soit du Havre. Les deux clubs de Ligue 2 devaient s’affronter vendredi soir en pré-barrages mais le match a été reporté à la suite d’incidents autour du bus du HAC.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté