Les propos fracassants d’Ibrahimovic en conférence de presse avec le Galaxy

Maxime H. - samedi 31 mars 2018 0 Like

Zlatan Ibrahimovic est un joueur hors du commun, sur le terrain et en dehors. L’ancien joueur du PSG et de Manchester United est capable de réaliser des gestes acrobatiques exceptionnels les crampons chaussés ou de lâcher des punchlines incroyables une fois en zone-mixte. La façon dont il a officialisé sa venue au Los Angeles Galaxy, la semaine dernière, en s’offrant une pleine page dans le LA Times, est une preuve supplémentaire de son caractère particulier.

Et visiblement, pour débuter son aventure dans la Cité des Anges, l’international suédois a décidé de renouer avec les propos fracassants. Vendredi, en conférence de presse, il a tout simplement lancé sa conquête de la Californie: "Je me sens bien, je suis en pleine forme, le lion est affamé. Je suis comme Benjamin Button, je suis né vieux et je vais mourir jeune. Ne vous inquiétez pas pour mon âge. Quand je suis arrivé en Angleterre en 2016 tout le monde disait que j’étais vieux, que j’arrivais en fauteuil roulant. Au final, je l’ai conquise en trois mois."

Mais le nouveau numéro 9 du Los Angeles Galaxy a aussi eu un mot sur sa situation en sélection. Pour lui, pas de doute, il est le boss, même Janne Andersson, le sélectionneur suédois ne pourra pas s’opposer à lui s’il veut aller en Russie. "Il n’y a pas quelqu’un qui doit appeler quelqu’un, si je veux, j’y serai à la Coupe du monde, quoi qu’ils en disent", assure-t-il. Une déclaration qui fera plaisir à son sélectionneur à n’en pas douter, alors que Zlatan avait décidé de prendre sa retraite internationale après l’Euro 2016.

Il a également eu un petit mot à l’égard de ses anciens partenaires sous le maillot suédois. "Ils discutent entre eux pour savoir si je dois y être ou pas, parce qu'ils disent avoir une bonne équipe, mais jusqu'à présent, ils n'ont rien gagné et moi je sais comment gagner", a-t-il lancé.

Quand on lui a demandé s’il serait opérationnel ce soir pour le premier derby de l’histoire de la Cité des Anges, Los Angeles Galaxy – Los Angeles FC (21h), Ibra répond : "Je suis disponible. J’ai tellement d’adrénaline en moi : si l’entraîneur a besoin de moi pour tout le match, je serai là, s’il a besoin de moi pour une minute, je serai là pour une minute (…)." Du Zlatan dans le texte.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté