La blague osée d'Adil Rami crée la polémique

Colin D. - jeudi 26 juillet 2018 1.2k Likes

Durant tout le Mondial russe, Adil Rami a animé le vestiaire de l’Équipe de France. Féru de bonnes blagues, le joueur de l’Olympique de Marseille n’a cessé de faire parler de lui, notamment via l’affaire de l’extincteur. En vacances aux États-Unis avec sa bien-aimée Pamela Anderson, le Champion du monde n’en oublie pas ses devoirs de joueur de l’OM. Concerné, il suit la préparation de ses coéquipiers. Ces derniers jouaient un match amical face au Betis Séville hier (défaite 2-3). 

En amont de la rencontre, Adil Rami s’est permis une blague osée qui pourrait bien impacter son image. En présentation du match, la version espagnole du compte Twitter de l’OM a posté « Ce sera un honneur d’affronter la première équipe de Séville ». Un message qui est mal passé du côté du joueur, qui a évolué au FC Séville. En réponse, le défenseur olympien a osé une blague « Qui a écrit ça ? Twitte de gentillesse mais totalement faux….Merci. Surement une femme qui a écrit ça ». 

Une image écornée auprès du grand public

S’en sont suivies des réactions du grand public sur Twitter envers l'un des plus expérimentés des Mondialistes français. Qualifié de misogyne, notamment, Adil Rami a créé la polémique et légèrement abimé une image qui n’en avait nullement besoin après une campagne de Coupe du monde particulièrement réussie en termes de communication. Voyant les dégâts de sa maladresse et de sa petite blague machiste, le joueur a posté un message pour s'expliquer, affirmant : "Je ne suis pas misogyne". Si la polémique a peut-être été tuée dans l’oeuf, Adil Rami réfléchira à deux fois à l'avenir avant de lancer dans une blague sur les femmes…

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté