Le gros tacle de Mohamed Salah à Sergio Ramos

Jonathan Ferdinand - samedi 09 juin 2018 2.7k Likes

Dans l’ombre depuis sa sortie sur blessure en finale de Ligue des Champions face au Real Madrid, Mohamed Salah poursuit sa convalescence avec l’espoir d’être rétabli à temps pour la Coupe du monde qui débute jeudi en Russie. Touché à l’épaule, le joueur de Liverpool est encore très incertain. De quoi attirer les foudres des fans de foot égyptiens, remontés après Sergio Ramos, coupable d’avoir blessé l’attaquant des Reds. Une blessure très handicapante pour la sélection égyptienne.

Après la justification du défenseur du Real Madrid, on attendait la réponse de Mohamed Salah sur le sujet. Il l’a donné au cours d’un entretien accordé samedi au journal Marca : "Peut-être que notre contact était juste un fait de jeu. Mais c’est drôle. Tout ce que j’ai à dire, c’est que c’est drôle, que quelqu’un qui t’a fait pleurer te fasse rire ensuite. Peut-être qu’il pourra me dire aussi si je serais prêt pour la Coupe du monde ? Oui, il m’a envoyé un message mais je ne lui ai jamais dit que j’étais bien." A la question "était-ce le pire moment de votre carrière", l’attaquant égyptien a répondu "Oui, assurément." Une sale période qui pourrait bien se poursuivre pour Mo Salah s’il ne parvient pas à revenir à temps pour aider les siens lors du Mondial. De quoi logiquement nourrir de la rancœur chez Salah.

Ramos : héros de Madrid, paria d'Egypte

Pour rappel, Sergio Ramos avait déclaré ceci : "On parle trop de ce qui s'est passé avec Salah, c'est fatiguant... Je ne voulais pas parler, parce que tout s’exagère après. Mais en regardant bien les images, il m’attrape d’abord le bras et moi je tombe, d’ailleurs il se blesse l’autre bras mais les gens disent que je lui fais une prise de judo... Après, le gardien dit qu’il avait eu une commotion après un choc avec moi, il ne manque plus que Firmino dise qu’il était enrhumé parce qu’une goutte de ma transpiration lui est tombée dessus." Une déclaration qui avait déplu au sélectionneur égyptien Hector Cuper qui se demandait si Ramos était médecin. Idem pour Roberto Firmino qui s’en était pris vivement à l’Espagnol.

Pas de doute, en blessant Salah et Loris Karius, Sergio Ramos est devenu héros de Madrid, paria d’Egypte et de Liverpool.  

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté