Thiago Silva et Marquinhos détruisent Messi après Brésil-Pérou

Hugo LC - lundi 08 juillet 2019 0 Like

Ce dimanche soir, le Brésil a officiellement soulevé la Copa América en venant à bout du Pérou (3-1). Un scénario qui a dû déplaire à un certain Lionel Messi, dont les propos sur le Brésil et la corruption ont fait le tour du monde. Évidemment au courant des propos tenus par l’Argentin, Thiago Silva et Marquinhos ont sorti leur plus beau tacle.

« Je pense qu’il ne l’a pas dit par méchanceté, mais ses déclarations nous rendent tristes parce que lors du 6-1 face au Barça, la prestation de l’arbitre a été ridicule de mon point de vue, mais nous n’avons fait aucune déclaration sur un arbitrage en faveur du Barça. Il faut respecter l’histoire. Nous avons cinq étoiles et aucune d’entre elle n’a été volée », a lâché Thiago Silva en zone mixte en marge de la rencontre.

Comme son compère de défense, Marquinhos n’a pas émis d’évoquer la remontada du Barça et les décisions suspicieuses survenues dans ce match. « Nous n'avons pas aimé ce qu'il a dit. Lorsqu'il y a eu aussi des erreurs d'arbitrage en faveur de Barcelone et pour l’Argentine : je ne l'ai jamais vu parler de corruption ! Messi a perdu, il doit accepter et avaler sec. Il doit savoir perdre », explique Marquinhos à ESPN.

« C’est dommage. Cette déclaration est frustrante, surtout de la part d'une star comme lui, un joueur admiré par tous les joueurs avec qui et contre qui il joue. C’est une bonne personne, mais ses déclarations ont été malheureuses et nous les joueurs du Brésil, nous n’avons pas aimé ça. Nous avons su perdre en Coupe du Monde face à la Belgique. Il y a aussi eu des erreurs d’arbitrage en sa faveur avec Barcelone et peut-être avec sa sélection, mais je ne l’ai jamais entendu parler de corruption à ce moment-là », surenchérit-il en zone mixte.

Même son de cloche du côté du sélectionneur brésilien. « J’ai qualifié Messi de joueur extraordinaire, d'extraterrestre, mais il devrait montrer un peu plus de respect et accepter le fait qu'il ait été battu. Nous avons tout le temps été fair-play avec l'Argentine », conclut Tite.

Ça a le mérite d'être clair.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté