Les 20 punchlines cultes de Zlatan Ibrahimovic

Hugo Pereira - mercredi 28 août 2019 0 Like

Zlatan Ibrahimovic a la punchline dans le sang. De ses débuts avec l’Ajax Amsterdam jusqu’à ses performances outre-Atlantique avec son club du Los Angeles Galaxy, il a toujours cultivé l’image d’un joueur toujours sûr de soi. Voire même prétentieux.

Il a changé de club, de maison, de voitures, mais jamais il n'a cessé de dire ce qu'il pense. Et c'est parfois fracassant. Voici la liste des 20 phrases cultes du géant suédois. Les destinataires se souviennent encore de ces mots piquants de l'homme qui porte le mieux le chignon du football.

Les 20 meilleures punchlines de Zlatan Ibrahimovic

à son arrivée à MALMÖ FF :

"Retenez bien mon nom et mon visage. Je m'appelle Zlatan Ibrahimovic et je vais devenir le meilleur joueur du foot du monde !"

Belle entrée en matière...

aux joueurs de MALMÖ :

"Moi, je suis Zlatan, et vous, vous êtes qui putain les gars ?"

à ARSÈNE WENGER :

"Pas question, Zlatan ne passe pas d'audition !"

C'est la punchline qu'il a lâché à l'entraîneur français quand ce dernier a voulu lui faire passer un test pour connaître son réel niveau. Résultat, le Z n'a jamais signé chez les Gunners.

sur Stéphane henchoz, DÉfenseur de liverpool :

"D’abord je suis allé à gauche, lui aussi. Puis je suis allé à droite, lui aussi. Puis je suis retourné à gauche, et là, il est allé s’acheter un hot dog !"

à DES ÉCOLIERS :

"Je suis le nord, je suis le sud, je suis l’est et je suis l’ouest. Je suis Zlatan Ibrahimovic." 

à UNE JOURNALISTE ESPAGNOLE :

"Viens chez moi et tu verras si je suis homosexuel. Et ramène ta sœur, aussi!"

En même temps, fallait pas demander à Zlatan s'il avait une relation avec Gérard Piqué. C'était juste un pote voyons.

à UNE AUTRE JOURNALISTE :

"Zlatan, vous avez des griffures sur le visage. Qu’est-il arrivé ?"

"Je ne sais pas, demande à ta femme…"

à pEP GUARDIOLA : 

"Tu n'as pas de co****. Tu te chies dessus devant Mourinho, va te faire enc**** !"

Une dernière engueulade avec Pep et puis s'en va, direction Milan.

sur JOHN CAREW :

"Ce que John Carew fait avec un ballon, je le fais avec une orange."

sur ses DEUX FILS :

"J’ai deux fils. Les vrais hommes font des hommes"

sur SA FEMME

"Le cadeau d’anniversaire de ma femme ? Rien, elle a déjà Zlatan."

Vivement Noël.

sur LA LIGUE 1 :

"Je ne connais pas bien la Ligue 1. Mais la Ligue 1 sait qui je suis..."

"Je vais habiter dans la Tour Eiffel et me rendre aux entraînements en parachute." 

Sympa pour sa première conférence de presse, celle de présentation, avec le PSG.

à SES PARTENAIRES DU PARIS SAINT-GERMAIN :

"Même mes enfants jouent mieux que vous."

en ZONE MIXTE :

"Suivez-moi, personne ne parle", a interdit Ibra à ses coéquipiers en zone mixte après la demi-finale de Coupe de la Ligue à Lille le 3 février dernier (1-0). 

sur le PUBLIC DU PARC DES PRINCES :

"Nous gagnons, nous perdons et ils sifflent. Peut-être qu'ils avaient l'habitude de manger du caviar avant que nous venions."

Pas sûr qu'il ne tienne le même discours aujourd'hui avec le retour des ultras au Parc des Princes.

sur FRANÇOIS HOLLANDE :

" Je pense que soit vous êtes populaire, soit vous ne l'êtes pas. L'important est d'être soi-même et moi je suis moi-même. Mais je ne peux pas parler pour lui (François Hollande), puisque je ne le connais pas. Mais je peux le rendre populaire, si je veux. Mais je ne sais pas si j'en ai envie." 

sur LE FOOTBALL SUÉDOIS :

"J'ai placé la Suède sur la carte du football mondial. Je l'ai fait aussi pour la France. J'en suis ravi." 

sur LE BALLON D'OR :

"Je n’ai pas besoin d’un ballon d’or pour savoir que je suis le meilleur."

sur LES ETATS-UNIS :

"Vous êtes chanceux que je ne sois pas venu dix ans plus tôt, sinon je serais déjà président !"

Donald, si tu nous lis...

aux fans de Mls :

"Chacun d'entre vous devrait en profiter tant que je suis encore là".

Même à 37 ans, l'attaquant des Los Angeles Galaxy garde sa verve légendaire.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté