Ces 11 joueurs qui ont eu la note de 10/10 dans L'Équipe

Hugo LC - jeudi 09 mai 2019 1.9k Likes

Depuis maintenant plusieurs années, les joueurs évoluant en Ligue 1 ou dans une grande compétition de football sont confrontés aux notes du journal L'Équipe. Si celles-ci peuvent descendre très bas, elles ne montent que très rarement à 10. En 2018, le quotidien français avait récompensé Neymar après sa prestation XXL contre Dijon (8-0), marquée par un quadruplé et deux passes décisives.

Dans son édition de mercredi, après la prestation ébouriffante du Bayern Munich à Tottenham (2-7) en Ligue des Champions, L'Équipe a adressé, sa note maximale à Serge Gnabry (10). C'est la 11ème fois de l'histoire du quotidien qu'un joueur reçoit une telle note. 

Les 11 joueurs qui ont eu 10/10 dans L'Équipe :

Bruno Martini (France-Grèce 3-0, finale Euro espoirs 1988)

Alors qu'il remplaçait l'habituel titulaire Claude Barrabé, Bruno Martini réalise un match énorme, ponctué de nombreux arrêts décisifs. Le gardien français sort un match parfait et l'Équipe de France remporte l'Euro espoirs. 10/10

Lars Windfeld (Nantes-Aarhus 0-1, 32ème de finale de C3 1997)

Encore un gardien dans ce classement. Cette fois-ci, c'est Lars Windfeld. Celui-là même qui avait marqué un but contre Odense (Danemark). Le portier danois se présente à la Beaujoire après un match nul 2-2 à l'aller. Au match retour, le héros du soir rend les attaquants nantais complètement fous. Sa cage reste inviolée et les Danois se qualifient. 10/10

Franck Sauzée (France-Grèce 3-0, finale Euro espoirs 1988)

Comme son gardien Bruno Martini, Franck Sauzée réalise un match exceptionnel lors de la finale de l'Euro espoirs en 1988. Deux buts magnifiques, une influence et un impact terribles dans le jeu. Le match de tous les bonheurs, avec un titre au bout. 10/10

Carlos Eduardo (Guingamp-Nice 2-7, 11ème journée de Ligue 1 2014)

En ce jour spécial, Carlos Eduardo est devenu le premier joueur à obtenir la note maximale dans le cadre du championnat de France. Le milieu de terrain brésilien réalise un match hallucinant et marque cinq buts au Roudourou. 10/10

Oleg Salenko (Russie-Cameroun 6-1, Coupe du monde 1994)

Alors que la Russie et le Cameroun sont éliminés de leur poule, devancés par la Suède et le Brésil, les deux nations s'affrontent dans un match sans grand enjeu. L'attaquant russe en profite pour mettre cinq buts et ridiculiser les Lions Indomptables. 10/10

Robert Lewandowski (Dortmund-Real Madrid 4-1, demi-finale de C1 2013)

Mettre quatre buts en demi-finale et faire tomber le Real Madrid à lui tout seul, c'est ce qu'a réussi à faire Robert Lewandowski. En finale, le BVB s'inclinera toutefois face au Bayern Munich, mais n'oubliera jamais ce fabuleux match en demie. 10/10

Lionel Messi (Barcelone-Leverkusen 7-1, huitième de finale de C1 2012)

Lionel Messi (Barcelone-Arsenal 4-1, quart de finale de C1 2010)

Lionel Messi est le seul joueur à avoir obtenu deux fois la note de 10/10 dans L'Équipe. En 2012, la Pulga avait inscrit cinq buts face au Bayer Leverkusen. Deux ans plus tôt, il atomisait à lui tout seul les Gunners d'Arsène Wenger. Pour ces deux matchs et l'ensemble de sa carrière : 10/10.

Neymar (PSG-Dijon, 8-0, 21e journée de Ligue 1 2018)

Auteur d'une prestation géniale au Parc des Princes face à Dijon, le Brésilien délivre deux passes décisives et inscrit quatre buts, dont une réalisation magistrale. Sa performance sera néanmoins marquée par les sifflets de quelques supporters parisiens, mécontents de voir Neymar tirer un penalty en lieu et place de Cavani. 10/10 malgré tout. 

Dusan Tadic (Real Madrid-ajax amsterdam, 1-4, HUITIEME de finale DE c1 2019)

L'international serbe de 30 ans définit ce match comme le "meilleur de sa carrière" et il a raison. Déjà très bon au match aller, Tadic la joue d'abord altruiste à l'entame du match retour en servant deux passes décisives pour Ziyech et Neres. Il décide ensuite de se faire plaisir avec une frappe magnifique qui finit dans la lucarne de Thibaut Courtois. Les Ajacides clôtureront leur soirée de rêve par un coup franc magnifique de Schöne. Le Real est KO. 

Lucas Moura (Ajax Amsterdam - Tottenham 2-3, demi-finale retour de C1 2019)

Le 8 mai 2019, le Brésilien signe l’une des plus belles prestations de sa carrière, si ce n’est la meilleure. Critiqué pour son manque d’efficacité lorsqu’il évoluait au PSG, Lucas signe un triplé retentissant, dont une réalisation dans les derniers instants de la partie, pour renverser l’Ajax Amsterdam en demi-finale retour de la Ligue des champions. Une incroyable performance qui permet aux Spurs de rallier la première finale de Ligue des Champions de leur histoire.

SERGE GNABRY (TOTTENHAM - BAYERN MUNICH 2-7, MATCH DE POULE C1 2019-2020)

Un match parfait dans une grande affiche. Le 1er octobre 2019, Serge Gnabry signe une partition parfaite avec son club du Bayern Munich sur la pelouse de Tottenham, finaliste de l’édition précédente de la Ligue des Champions (2-7). Auteur d’un quadruplé retentissant, l’international allemand a livré un match plein avec notamment 4 réalisations aussi belles que limpides. Le joueur formé à Arsenal semble enfin prendre la mesure de son potentiel, pas encore exploité à 100 %.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté