Ce tweet d'Andrew Robertson de 2012 montre que rien n'est impossible !

Florian M. - dimanche 02 juin 2019 0 Like

Samedi soir, Liverpool et Tottenham s'affrontaient pour la finale de la Ligue des Champions à l'Estadio Metropolitano de Madrid. Au terme d'une rencontre dominée par les Spurs, ce sont finalement les Reds qui l'ont emporté sur le score de 2 à 0. Un trophée qui vient mettre fin à une série de six défaites consécutives pour Jürgen Klopp lors d'une finale pour un trophée majeur.

Derrière cette victoire en coupe d'Europe, nous retrouvons des histoires très singulières. Nous connaissons celle de Trent Alexander-Arnold, un pur-sang de la Mersey, qui vit un véritable rêve à seulement 20 ans. Mais il existe une histoire encore plus dingue : celle d'Andrew Robertson. Le latéral écossais de 25 ans a connu une ascension fulgurante dans sa carrière. Et l'un de ses tweets de 2012 montre que dans la vie, il ne faut jamais abandonner.

Ce que tweetait Robertson en 2012 :

"Sans argent à cet âge, la vie est vraiment une ordure #besoinduntravail"

À l'époque, le jeune écossais n'a que 18 ans et s'apprête à faire ses débuts avec le Queen's Park FC, en quatrième division d'Écosse. Il se montre performant et rejoint Dundee en Scottish Premiership l'année suivante. Toujours très bon, c'est à Hull City qu'il découvre la Premier League pendant trois saisons, avant de signer avec Jürgen Klopp en 2017.

Celui que l'on surnomme 'Robbo' au nord-ouest de l'Angleterre s'impose rapidement dans le onze titulaire et prend la place d'Alberto Moreno. Depuis son arrivée dans la Mersey, il ne cesse de livrer des prestations remarquables. Après une défaite en finale de Ligue des Champions face au Real Madrid en 2018, il remporte "la Coupe aux grandes oreilles" un an plus tard.

Un parcours absolument impressionnant, qui montre qu'à force de détermination et de travail, les rêves peuvent vraiment devenir réalité.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté