Ce qu'il se cache derrière l'attaque du bus de Boca Juniors

Antoine Mérand - lundi 26 novembre 2018 483 Likes

Samedi soir devait se tenir la finale retour de la Copa Libertadores, entre River Plate et Boca Juniors. Après un match nul (2-2) sans incident à l'aller sur la pelouse de Boca, on s'attendait forcément à quelques échauffourées aux abords du stade Monumental de River pour l'ultime rencontre. Mais si on pensait avoir touché le fond en 2015, lorsque les supporters de Boca avaient lancé du poivre dans les yeux des joueurs de River Plate, on a assisté samedi à une scène d'une bêtise humaine absolue, et grave.

Alors que le bus des joueurs de Boca Juniors se rendait au stade, des fans de River Plate l'ont violemment caillassé, si bien que certains joueurs ont été blessé, notamment le milieu de terrain Pablo Pérez, gravement touché à l'oeil. Le chauffeur du bus, Dario Ebertz, a lui reçu une bouteille de bière dans les côtes. Un fait qui aurait pu s'avérer dramatique.

Sauvé par le vice-président

"Quand j’ai reçu le coup, j’ai manqué d’air. J’ai perdu connaissance pendant presque 20 secondes. Heureusement, le vice-président Horacio Paolini a pris le volant. S’il n’avait pas été là, cela aurait été une catastrophe. Le car aurait pu se renverser", a déclaré le conducteur pour la chaîne de télévision argentine Canal 5 Noticias.

Sans l'intervention de Paolini pour secourir le chauffeur, c'est toute l'équipe qui aurait pu être gravement blessée, ou pire...

L'attaque du bus de Boca :

Le match, initialement décalé à hier soir, a de nouveau été reporté à une date pour le moment non-définie.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté