Les décisions honteuses de la Fédération italienne dans l'affaire Bakayoko

Florian M. - dimanche 21 avril 2019 0 Like

La semaine dernière, le Milan AC s'est imposé sur sa pelouse 1 à 0 contre la Lazio Rome. Après la rencontre, le milieu de terrain français Tiémoué Bakayoko s'est permis de chambrer Francesco Acerbi en brandissant son maillot devant les supporters milanais. Un geste qui n'a pas plu aux fans de la Lazio, qui ont répondu avec un chant raciste lors de la rencontre contre l'Udinese, dont les paroles disaient : "Cette banane est pour Bakayoko."

Après avoir quelque peu remué le paysage médiatique italien, cette affaire a été prise en mains par la Fédération italienne. Beaucoup attendaient de voir les résultats d'une éventuelle enquête, qui n'a finalement pas eu lieu. Des sanctions sont tombées, mais elles ont été très surprenantes pour beaucoup de personnes.

Finalement, nous apprenons que l'AC Milan, Franck Kessié et Tiémoué Bakayoko ont écopé d'une amende de 86 000 euros pour avoir chambré un adversaire. Lucas Leiva (Lazio Rome), a reçu une amende de 10 000 euros pour avoir lancé une phrase insultante envers un homme en chaise roulante. Mais concernant les supporters de Rome et leur chant raciste, aucune enquête n'a été ouverte.

Une décision très limite qui vient ajouter une nouvelle ligne au lourd dossiers des affaires racistes non traitées du football italien. Un dossier qui s'épaissit semaine après semaine...

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté