La banderole sans pitié des fans du Milan AC contre Gianluigi Donnarumma

Hadrien R. - jeudi 14 décembre 2017 4.3k Likes

Voilà une affaire qui commence à faire énormément parler de l'autre côté des Alpes. Alors qu'il a songé à quitter le Milan AC cet été pour rejoindre le Real Madrid ou le Paris Saint-Germain, Gianluigi Donnarumma a finalement prolongé son contrat en Italie, calmant ainsi les supporters milanais, qui l'avaient pris en grippe et surnommé "Dollarumma" en référence à ses menaces visant à augmenter son salaire.

Si l'on pouvait penser que le jeune gardien transalpin de 18 ans allait passer quelques années de plus à briller à Milan, voilà que son agent, Mino Raiola, aurait envoyé une lettre aux dirigeants lombards pour annuler la prolongation de contrat signée cet été. Le "nouveau Buffon" a prétexté des "pressions psychologiques au moment de la signature de sa prolongation", et envisage d'envoyer son club en justice !

A l’occasion de la réception de l’Hellas Vérone en Coupe d’Italie ce mercredi soir, les fans milanais ont réservé un terrible accueil à leur gardien. Malgré une petite affluence (9.000 spectacteurs), les spectateurs ont notamment déployé une banderole sans pitié pour Donnarumma : "Violence morale à 6 millions d'euros par an et l’embauche de ton frère parasite ? Maintenant va-t-en, la patience est finie", pouvait-on notamment lire du côté de la tribune Curva Sud.

Des mots qui ont d'ailleurs totalement bouleversé le gardien italien, qui a craqué à la fin de la rencontre. Des caméras de la télévision italienne ont capté des images de Donnarumma en pleurs dans le vestiaire milanais, réconforté par Leonardo Bonucci. Le jeune portier de 18 ans seulement envisagerait même de ne plus jouer sous le maillot du Milan AC, lui qui redouterait les prochains matchs de son équipe à San Siro. 

Reste maintenant à savoir comme cette histoire va finir. Mino Raiola souhaite toujours voir son joueur rejoindre le PSG ou le Real Madrid dans les prochains mois et pourquoi pas dès cet hiver. Affaire à suivre. 

Le jour où Gattuso a frappé Ibrahimovic :

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté