Les 8 buteurs que Karim Benzema a fait fuir du Real Madrid !

Lucas M. - lundi 07 août 2017 5.8k Likes

Depuis son arrivée au Real Madrid en 2009, Karim Benzema fait l'unanimité. 180 buts en 364 matchs. De quoi dégoûter la concurrence au sein de son propre club.

Voici d'ailleurs la liste des joueurs que l'international français a fait plier dans le club madrilène. Du moins dingue au plus dingue.

8. borja mayoral

Formé au club, il intègre l'équipe A il y a deux ans et y joue des bouts de match. Il a été prêté l'année dernière à Wolfsburg mais rien de concluant (7 matchs joués toutes compétitions confondues). Il est donc de retour au Real Madrid mais, à 20 ans, il n'a pas encore la carrure pour s'imposer et détrôner "Benzegoal". Si Mbappé venait à débarquer au Real, il serait, sans doute, encore prêté.

7. mariano diaz

Après avoir survolé la 3ème division espagnole avec le Castilla, Mariano séduit Zinédine Zidane qui décide de lui donner sa chance. Au final, c'est 8 matchs toutes compétitions confondues pour 5 buts. Plutôt un bon ratio mais impossible de détrôner Karim Benzema. Le joueur dominicain signe donc à Lyon cet été pour conquérir le Rhône. Il a d'ailleurs mis un doublé pour son premier match officiel avec l'OL.

6. Javier hernandez

À trop jouer sur le banc, on finit par partir. Alors qu'il est barré à Manchester United par Wayne Rooney et Robin Van Persie, Chicharito est prêté au Real Madrid. Mais rapidement, l'hégémonie de Karim Benzema ne fait aucun doute et le Mexicain n'arrive pas à lui piquer sa place de titulaire. 7 buts et 7 passes décisives en 36 matchs, c'est son bilan dans la capitale espagnole. Pas évident de marquer les esprits.

5. EMMANUEL ADEBAYOR

À Manchester City, Adebayor passe le plus de temps assis. À l'hiver 2011, il est prêté au Real Madrid alors que Benzema connaît un coup de moins bien. L'arrivée du Togolais le pique et il retrouve le chemin des filets. 13 buts en 13 matchs de Liga. À la fin de la saison, Emmanuel Adebayor repart bredouille.

4. ALVARO MORATA

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Formé au Real Madrid, il joue pour le Castilla à partir de 2010 et intègre vraiment l'effectif pro en 2013. Ancelotti apprécie son profil mais Benzema est toujours préféré. Résultat des courses, il signe à la Juve en 2014. 27 buts et 19 passes décisives plus tard et une finale de Ligue des Champions dans la musette, Morata revient dans son club formateur mais encore une fois, KB9 est trop fort. L'Espagnol rejoint donc Chelsea cette année et vise une place de titulaire dans le club londonien. Un vrai casse tête.

3. Ruud van Nistelrooy

Arrivé en 2006 au Real, ses trois premières saisons sont parfaitement abouties. Mais la suite fut moins belle. D'abord poussé vers la sortie par Gonzalo Higuain, le Néerlandais est définitivement condamné à chauffer le banc avec l'arrivée de Karim Benzema en 2009. Le début de saison 2009/2010 de van Nislerooy est un long chemin de croix avec seulement un but et une passe décisive en onze minutes jouées. L'ère Benzema est lancée et l'ex-buteur de Manchester quitte le club merengue durant l'hiver pour rejoindre Hambourg.

2. gonzalo higuain

La natif de Brest signe au Real en 2006. À l'arrivée de Karim Benzema en 2009, les deux joueurs sont à la lutte pour la place de titulaire. Pendant de nombreuses saisons, Benzema a du mal à se détacher de la concurrence de l'Argentin. Lors de leur dernière saison ensemble en 2012-2013, l'Argentin inscrit 25 buts et délivre 9 passes décisives alors que le Français inscrit moins de buts (20 réalisations), mais délivre beaucoup plus de caviars (21 passes décisives). Après une lutte sans merci, Higuain voit Benzema lui passer devant dans la hiérarchie. De quoi pousser l'Argentin à quitter Madrid pour Naples en 2013.

1. RAUL

Après les arrivées de Cristiano Ronaldo, Karim Benzema ou encore Kaka, Raul joue moins et marque moins. Il quitte le Real un an après l'arrivée de KB9 pour signer à Schalke. Encore une victime de l'international français ? Même le mythique capitaine a dû fuir son club de coeur pour retrouver du temps de jeu.

Mis de côté en Équipe de France, Karim Benzema n'a jamais cessé de se battre et de s'imposer. Mettre de côté toutes ces pointures n'est pas donné à tout le monde. Critiqué par Mourinho et certains fans, le Français est aujourd'hui toujours là, au top. Chapeau bas l'artiste.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté