La bière est-elle vraiment bonne pour la récupération ?

Jonathan Ferdinand - mercredi 09 janvier 2019 1.4k Likes

"Il n’y a rien de mal à boire une bière après un match. C’est moins nocif qu’une canette de soda", déclarait un jour le buteur de Leicester Jamie Vardy. Il n'est d'ailleurs pas le seul à avoir déjà formulé ce genre de phrase après un match, un dimanche après-midi. Toute personne ayant déjà fréquenté le foot amateur, ou tout autre sport collectif d'ailleurs, a déjà entendu parler des prétendus bienfaits de la bière après un effort. Mais qu'en est-il vraiment ?

Grâce au malt utilisé pour sa fabrication, la bière fournit des glucides à notre organisme. Les glucides sont un vrai carburant permettant au corps de fournir un effort. On pourrait donc penser que boire une mousse après un effort long et intense permettrait de faciliter la récupération. En vérité, pas vraiment. En effet, et ce n'est pas une surprise, l'alcool contenu dans de la bière déshydrate l'organisme. Or, après un effort, le corps a besoin de se réhydrater. Une bière vous fera donc pas mieux récupérer. Pis, elle ralentit le développement musculaire car l'alcool réduit les hormones anaboliques, comme la testostérone, hormones aidant la construction musculaire.

La bière mauvaise pour les hormones

D'après une étude de l'institut américain NCBI, cette diminution hormonale serait de 7% pour 1 litre de bière par jour. Ce chiffre passe à 23% lorsque la quantité est doublée. Un chiffre qui peut sembler anecdotique pour un amateur, rédhibitoire pour un pro qui doit prêter attention à sa ligne à tout instant. La seule bière qui est bonne pour la santé, c'est la bière sans alcool (oui, on sait...). Celle-ci permettrait de prévenir certaines infections (mineures voire pulmonaires). Conclusion, dimanche prochain, vous pourrez contredire votre pote du foot qui vous dit que c'est bon pour la récup', à moins qu'il ne vous tende une bière 0°.

En outre, si vous n'êtes pas footballeur pro, vous pouvez vous le permettre évidemment. Et même si vous êtes pro, votre entraîneur vous laissera peut-être carte blanche en après-match comme c'est de coutume de manger une pizza dans les vestiaires de Ligue 1. À Chelsea, Antonio Conte autorisait d'ailleurs Diego Costa à boire "une bière, pas deux" dans "l'heure suivant le match". "Car c'est bon pour la récupération", expliquait l’entraîneur italien à son époque londonienne. Antonio, le NCBI n'est pas d'accord avec vous, mais on ne vous en voudra pas de vouloir faire plaisir à vos joueurs.

Ah oui et n'oubliez pas qu'il faut boire avec modération, reste à savoir qui c'est...

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté