Santi Cazorla a frôlé l'amputation du pied

Shady M. - vendredi 03 novembre 2017 2.1k Likes

19 octobre 2016. Arsenal se défait facilement de Ludogorets à domicile (6-0), un soir de Ligue des Champions. Dans ses rangs, le milieu de terrain espagnol Santi Cazorla (32 ans actuellement) rayonne à son nouveau poste de milieu relayeur. Plus bas sur le terrain, il se révèle précieux à la récupération et sa qualité de relance fluidifie le jeu des Gunners. Mais face au club bulgare, il connaîtra ses dernières minutes avant de nombreux mois, voire années. 

Huit opérations et huit centimètres de tendon greffés à son tendon d'achille n'ont pas suffi à le remettre sur pied un an après sa blessure, et c'est désormais en janvier prochain qu'il espère revenir. Un retour qui serait miraculeux, puisque l'Espagnol déclare dans l'édition du jour du journal Marca que son médecin anglais était très pessimiste quant à sa capacité à revenir au plus haut niveau.

La presse espagnole va même plus loin, affirmant que l'ancien de Malaga était tout proche de se faire amputer son pied droit des suites d'inflammations à son tendon. 

Mais l'Espagnol n'a pas abandonné et s'est rendu en Espagne, où il a été définitivement soigné son tendon. En septembre dernier, il a même repris la course, et c'est avec enthousiasme que le petit (1m65) milieu de terrain voit son avenir : "Je ne suis pas inscrit pour la première partie de saison, mais je compte bien revenir en janvier et rejouer." Si ses qualités de footballeur étaient connues et reconnues, ce sont désormais ses qualités mentales qui forcent le respect. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté