Ces buts légendaires en phases finales de Coupes !

OMG Staff - Monday 13 July 2015 458 Likes

L'émotion. Voici le sentiment qui émane de chacun d'entre nous après un but qui nous a fait rêvé, qui plus est lorsqu'il devient décisif.

Le football étant le seul sport à rallier passion et compétition, il est inévitable de connaître de grands moments affectifs en plein match de soccer. Et en particulier lors de ces trois dernières décennies qui ont vu éclore bon nombre des tous meilleurs joueurs de l'histoire. Alors pour vous remémorer d'anciens pics de joie (ou de tristesse), voici notre sélection des buts les plus légendaires en phases finales de Coupes (avec une petite touche frenchie) !

 

1. Di Stéfano, finale Ligue des Champions 1956

Flashback. Nous sommes en plein cœur de la saison 1955/1956, le Real Madrid compte bien dominer l'Europe et compte dans ses rangs un certain Alfrédo Di Stéfano. Pour atteindre leur objectif, les Merengue sont opposés au terrible Stade de Reims de Raymond Kopa lors de la finale de la Coupe des Clubs Champions Européens, nommée ainsi à l'époque. Les Français jouent quasiment chez eux, au Parc des Princes et prennent les devants 2-0. Mais l'ogre espagnol se réveille, plante le 1er but madrilène et finit par emmener les siens jusqu'à leur 1ère victoire européenne (score final 4-3) !

 

 

2. Platini, demi-finale Coupe d'Europe 1984

Une demi-finale d'anthologie marquée par un joueur inoubliable. Toute fin des prolongations, l'équipe de France et le Portugal se neutralisent 2-2 et une séance de tirs au but tyrannique se profile. C'était sans compter sur le talent du Roi Michel ! La France obtient un coup-franc abordable à une minute de la fin, Platini le prend et... Magie !

 

 

3. Maradona, quart de finale Coupe du Monde 1986

Y'en a qui peuvent se venter de dire "J'y étais". Ce jour-là, c'est un véritable éclair de génie que nous a offert El Pibe de Oro. Confrontée à l'Angleterre de Chris Waddle, l'Albiceleste ne devra compter que sur un seul homme ce soir-là. En témoigne le surnom donné à cette réalisation fantastique : "le But du Siècle". A tort ou à raison, puisque ce dernier succède de quelques minutes à la célèbre Main de Dieu, d'où a découlé moult contestations. Mais peu importe, le beau père du Kun Agüero est un magicien !

 

 

4. Ronaldo, finale Coupe UEFA 1998

On parle bien d'Il Fenomeno, et non de Cristiano ! L'attaquant brésilien, tout juste auréolé du titre de Ballon d'Or, apparaîtra comme l'étoile montante de cet alléchant Internazionale-Lazio. 71ème minute, l'Inter mène 2 à 0 et compte bien enfoncer le clou face à la meilleure défense de Série A : sur une passe de Moriero, l'extraterrestre Ronaldo s'avance et réalise un complexe feinte de corps-passements de jambes qui envoie le gardien Marchegiani se chercher un hot-dog...

 

 

5. Ribéry, huitième de finale Coupe du Monde 2006

"Vas-y mon petit !" Tels étaient les mots de Thierry Gilardi juste avant le premier but de Kaiser Franck en équipe de France. Menés 1-0 par la Roja, les Bleus se doivent de valider leur ticket pour les quarts de finale et auront le soutien d'un renfort inattendu puisque Ribéry s'était montré timide face au but lors des phases de poules. Mais l'ancien marseillais ne se dégonflait pas et gagnait son duel face à Casillas ! Un but plein d'émotion que beaucoup de Français ont dû retenir.

 

 

6. Trezeguet, finale Coupe d'Europe 2000

Deux ans après avoir remporté le Graal mondial et cette finale face au grand Brésil, l'équipe de France parvient à se hisser jusqu'en finale de la Coupe d'Europe face à une Squadra Azzura à l'effectif culminant : Maldini, Del Piero, Totti et autre Cannavaro. Nous sommes à la 103ème minute après que Wiltord est parvenu à décrocher une prolongation in extremis pour son équipe. Robert Pirès s'empare du ballon dans les 20 mètres. L'ancien Gunner fait des siennes et centre pour Trezeguet... Un but qui vaut de l'Or !

 

 

7. Iniesta, finale Coupe du Monde 2010

Espagne-Pays-Bas ou l'affiche la plus en vue de ces dernières années. Entre cette finale que maudissent les Bataves et le match de poule de CdM 2014 que réfutent les Ibériques, cette confrontation est marquée par une amertume partagée. Mais en 2010, seul Andrés Iniesta sera retenu comme l'Homme de la situation. A 4 minutes de la fin des prolongations, le Soccer City de Johannesburg s'enflamme ; sur un service parfait de Fàbregas à gauche, Iniesta trompe Stekelenburg d'un tir imparable qui libère tout un peuple !

 

 

8. Bergkamp, quart de finale Coupe du Monde 1998

C'est la définition même du but parfait. 89ème minute, Argentins et Néerlandais ne parviennent pas à se départager et restent sur le score de 1-1. Sur une ouverture astucieuse de Franck de Boer, le génie Bergkamp contrôle, élimine un joueur et envoie un missile extérieur du pied dans la lucarne de Carlos Roa ! Un but somptueux qui sera confirmé par une certaine réalisation de ce même Bergkamp face à Newcastle en 2002...

 

 

9. Götze, finale Coupe du Monde 2014

Un peu moins old school que les autres mais il était naturel de citer ce but synonyme de sacre pour les Allemands. A une époque où l'abattage social est de mine, il est indispensable de conserver un esprit critique sur les buts les plus récents. Alors oui, ce n'est peut-être pas le plus élégant mais qu'il fut important ! Remplaçant durant le mondial, Götze a su se montrer décisif à la toute fin des prolongations pour une Mannschaft qui attendait ce sacre depuis 14 ans. Il est bon, le petit !

 

 

10. Zidane, finale Ligue des Champions 2002

Comment l'oublier ? On dit toujours le meilleur pour la fin, alors bon... C'est vrai qu'à ce moment-là, le Real Madrid a (presque) tout pour être heureux. Une Supercoupe d'Espagne, une 3ème place de Liga DEVANT le Barça et un effectif spectaculaire. Le 15 mai 2002, les Merengue affrontent le Bayer Leverkusen pour une finale de LdC au sommet. Mais le jeu madrilène semble fébrile, jusqu'à ce que notre Zizou national remédie au problème ! Sur un "centre" fortuit de Roberto Carlos, Zidane reprend du pied gauche une volée incroyable qui ne laissera personne indifférent et offrira la 9ème Coupe aux grandes oreilles au Real Madrid. Alors, gaucher Zizou ?

 

On aurait également pu citer le but d'école de Cambiasso avec l'Argentine en 2006 ou encore le coup-franc de Platini contre l'Espagne en 81... Et vous, avez-vous avez des buts décisifs qui vous ont marqués ?

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community