Ce qu'aurait donné le classement de Ligue 1 sans les erreurs d'arbitrages

Jonathan Ferdinand - lundi 21 mai 2018 10k Likes

La fête au Groupama Stadium, la soupe à la grimace à l’Orange Vélodrome. Pour sa 38e et dernière levée de la saison, la Ligue 1 a réservé un scénario haletant, samedi soir. Pendant un temps, l’Olympique de Marseille était qualifié pour la Ligue des Champions, grâce à sa maîtrise de l’Amiens SC (2-1), mais un Olympique Lyonnais renversant face à Nice a finalement eu le dernier mot (3-2). Si dans les faits l'OL complète le podium du championnat, le classement aurait pu être tout autre sans les erreurs d'arbitrages. Avec un penalty accordé à Nice par exemple, injustement sifflé ou pas, Marseille aurait pu exulter, pour de vrai.

Tenir les comptes sans les erreurs de sifflet c'est ce que s'amuse à faire une internaute derrière le site classementvideoligue1.fr depuis 2013. Ce site dresse en effet, journée après journée, un classement corrigé des erreurs d'arbitrages. Si évidemment la construction du classement est discutable, puisque seuls les buts injustement refusés ou accordés sont pris en compte, il est intéressant d'y jeter un coup d’œil à l'issue du championnat. La Ligue 1 désormais terminée, voici, un aperçu de ce qu'aurait pu être le classement si les hommes en noir "étaient parfaits".

Le PSG pas impacté, Marseille en C1

Pas de changement en tête. Le PSG reste champion avec même un point en plus au compteur. En revanche derrière, la course à l'Europe est toute chamboulée. L'OM finit vice-champion avec un billet pour la prochaine Ligue des Champions. Monaco prend le dernier strapontin pour la C1, Lyon joue la Ligue Europa. L'ASM et l'OL ont bénéficié respectivement de cinq et sept points de plus grâce à de mauvaises appréciations arbitrales.

Montpellier et Angers lésés

Parmi les clubs les plus désavantagés par l'arbitrage cette saison : Montpellier et Angers. Dixième du classement, le champion de France 2012 aurait pu finir bien plus haut. Sans erreurs, le club du regretté Louis Nicollin termine 7e avec huit points en plus. Même combat pour Angers. Le SCO 14e termine 10e du classement sans erreurs avec dix points en plus !

Caen en Ligue 2, Lille en barrages

L'issue de la course au maintien est aussi différente sans erreurs de sifflet. Metz reste dernier, mais Troyes (19e) et Toulouse (18e) ne sont plus dans la zone rouge. Barragiste, Toulouse finit 15e et Troyes 16e. À leurs places on retrouve Caen qui descend directement et Lille qui, dans ce cadre, aurait dû disputer le barrage. Au final, seuls Paris, Nice, Nantes, Strasbourg et Metz n'ont ni été "avantagé" ni "désavantagé".

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté