Cristiano Ronaldo annonce le nombre de Ballons d'Or qu'il veut gagner

Luxmana P. - vendredi 17 novembre 2017 924 Likes

Cristiano Ronaldo est sous le feu des projecteurs en ce début de saison 2017/2018. Auteur de seulement un petit but en championnat avec le Real Madrid, le serial buteur n'affiche pas des statistiques mirobolantes, comme à son habitude. Forcément, les fans de ballon rond et les observateurs se questionnent, à l'image de L'Equipe. Dans un entretien avec CR7, le quotidien français a interrogé le Portugais à ce sujet, mais également sur ses ambitions dans les mois à venir.

"On se dit que je ne suis pas en forme, pas en réussite. Vous savez, je ne critique pas les gens qui s'interrogent. Ce qui est plus bizarre, c'est quand ça m'arrive à la maison. Quand je ne marque pas, ma mère m'interroge, mon fils m'interroge, ma sœur, mon frère. Ils me disent : 'Mais qu'est-ce qui t'arrive ?' Comme si c'était la fin du monde. Vous vous rendez compte, je dois entendre ça de ma propre famille. Alors imaginez de la part des fans ou des journalistes… Mais je n'ai d'autre choix que de l'accepter. Je ne peux pas contrôler le monde", a-t-il déclaré, avant de se confier sur le nombre d'enfants et de Ballons d'Or qu'il souhaiterait avoir, lui qui vient d'accueillir un quatrième bambin.

"Je suis vraiment heureux d'être ainsi entouré. Ces enfants, je les ai désirés. Je vais vous dire : pour moi, une vie sans enfants ne veut rien dire. J'ai la chance d'en avoir quatre. Quand tu vieillis, les enfants deviennent un soutien pour toi. J'ai souvent dit que j'en voulais sept. Et prendre le temps d'apprécier les moments de leur enfance avec eux. Quatre, ce n'est pas assez, j'en veux plus. Les enfants, c'est la vie."

"Sept, c'est mon chiffre fétiche. Je veux sept enfants et autant de Ballons d'Or. Ça veut donc dire que je ne compte pas m'arrêter là. Tant que je jouerai, j'ambitionnerai de gagner tout ce que je peux gagner. Là, mon rêve, c'est le cinquième Ballon d'Or. Et, l'an prochain, il y en aura un autre à aller chercher." Ça, c'est dit.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté