La déclaration hallucinante d'Aulas qui va rendre fous les fans du PSG

Hadrien R. - samedi 26 août 2017 1.3k Likes

Décidément, entre Jean-Michel Aulas et le Paris Saint-Germain, ce n'est pas le grand amour. Adepte des petites phrases chocs sur le club parisien depuis son rachat par QSI, le président lyonnais a une nouvelle fois fait très fort en parlant de "guerre nucléaire" entre le Qatar et Abou Dabi dans le monde du football. 

Comme le révèle L'Equipe, l'homme d'affaires français aurait déclaré au moment d'évoquer les cas Fabinho et Kylian Mbappé au PSG : "Je n’ai rien contre le PSG ni contre le Qatar, il n’y a aucune jalousie. L’évolution actuelle des prix, comme des salaires, compromet l’équilibre du football français et peut-être même européen. Je suis très inquiet. Pas que le PSG se renforce. J’applaudis Nasser al-Khelaïfi. Je lui ai dit et écrit, même si je n’ai pas aimé le « welcome Neymar » sur la Tour Eiffel. C’est une question de sensibilité nationale. On utilise la Tour Eiffel pour remercier qu’un état, le Qatar, se mêle de la gestion au jour le jour du football français…"

"Economiquement, on est dans une situation de risque majeur. […] Aujourd’hui, je ne vais jamais aller mesurer mes biceps avec ceux de l’émir du Qatar. Nasser a raison de faire ce qu’il fait, mais a-t-on raison de l’autoriser à faire ce qu’il fait, comme Manchester City ? On est entré dans une guerre nucléaire entre Abou Dabi et le Qatar et peut-être demain avec l’Arabie saoudite. Et nous, on ne peut pas lutter."

Des paroles assez dures envers les dirigeants qataris et qui ne devraient pas apaiser les tensions entre les deux clubs. A noter que si Paris devrait encore se renforcer en cette fin de mercato estival, l'OL devrait aussi très bientôt finaliser un dossier, celui de Pape Cheikh Diop, milieu de terrain du Celta Vigo. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté