L'incroyable métamorphose de l'équipe de France entre 2014 et 2018

Shady M. - jeudi 07 décembre 2017 694 Likes

Lors du Mondial 2014, pour lequel l'équipe de France s'est qualifiée in extremis (0-2, 3-0) face à l'Ukraine, les Bleus avaient un groupe bien différent de celui qui foulera les pelouses russes. Retour sur l'évolution du groupe de Didier Deschamps durant ces quatre dernières années. 

Dans les buts, Hugo Lloris tenait bien évidemment déjà la corde, lui qui compte 94 sélections à seulement 30 ans. Il était accompagné de Stéphane Ruffier, qui a depuis disparu du décor de l'équipe de France, lassé de jouer les seconds rôles, et de Michaël Landreau, parti depuis à la retraite. Deux de ces trois gardiens devraient différer comparé à la liste de l'été prochain, où Steve Mandanda et Alphonse Areola (voire Benoît Costil) sont pressentis. 

En défense, le changement est également radical depuis ces quatre dernières années. Mamadou Sakho, incontournable à l'époque et sauveur de la sélection en barrages, n'a plus sa place au sein d'une charnière de grande qualité (Varane, Umtiti et Koscielny se disputent la place de titulaire). Eliaquim Mangala n'a pas non plus réussi à s'imposer en Bleu. Les latéraux (Sagna et Debuchy à droite, Digne et Evra à gauche) pourraient tout simplement tous disparaître. Le seul susceptible d'être appelé semble être Lucas Digne, plutôt convaincant ces derniers temps, mais qui dépendra de la capacité de rétablissement de Benjamin Mendy, l'autre poste étant a priori réservé à Layvin Kurzawa.

Au milieu de terrain, l'ascension fulgurante de N'Golo Kanté n'avait pas encore eu lieu, nous laissant avec un milieu souvent composé de Yohan Cabaye, Paul Pogba et Blaise Matuidi, avec Mathieu Valbuena plus haut. Si le joueur de Manchester United et celui de la Juventus sont toujours dans les petits papiers de DD, les remplaçants qu'étaient Morgan Schneiderlin, Rio Mavuba ou encore Rémy Cabella ont laissé place à Thomas Lemar, Corentin Tolisso et autres Adrien Rabiot. Seul Moussa Sissoko, toujours aussi apprécié par "la Dech", reste en course pour garnir le banc des Bleus. 

Sur le front de l'attaque, deux noms ont disparu du paysage français : Karim Benzema et Loïc Rémy. Le premier pour des raisons extra-sportives, et le second pour une baisse de régime importante en club. En parallèle, certains talents ont émergé, parmi lesquels Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé ou encore Anthony Martial. De quoi aider les incontournables Olivier Giroud et Antoine Griezmann à trouver la faille.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté