Ce que Frédéric Antonetti disait de Benjamin Pavard en février 2016

Florian M. - vendredi 16 novembre 2018 1.3k Likes

Il y a quatre mois, l’équipe de France était sacrée championne du monde pour la deuxième fois de son histoire. Après 20 ans d’attente, les Bleus sont de retour au sommet du football mondial pour les quatre années à venir. Ce succès est le fruit d’un travail durement mené par Didier Deschamps et ses hommes pour arriver à devenir les plus performants possibles.

Parmi les joueurs qui auront marqué la compétition, il y a des révélations comme Kylian Mbappé, Lucas Hernandez ou encore Benjamin Pavard. Ce dernier, au parcours quelque peu atypique, est aujourd'hui le porte-bonheur des Bleus, mais son niveau de jeu laisse parfois perplexe. Ses performances n’ont d'ailleurs pas toujours été au goût de ses entraîneurs.

Quand Antonetti descendait Pavard

Retour en 2016. Le défenseur alors âgé de 20 ans fait son entrée en jeu à la 30ème minute d'un match face à Montpellier. Remplaçant de Renato Civelli, l'actuel joueur de Stuttgart ne satisfait pas vraiment son entraîneur de l'époque, qui le fait sortir à la 70ème minute. Soit une petite demi-heure après son entrée. Après une défaite 3-0, Frédéric Antonetti n'avait pas hésité à casser du sucre sur le dos de son jeune.

"C'est un choix sportif, il va se remettre en question. Dans le monde du foot, même jeune et avec du talent, il faut être responsable", indique alors l'ancien coach lillois après la rencontre. Et s'il ne profite que très rarement de temps de jeu avec le LOSC, Benjamin Pavard décide donc de prendre la destination de Stuttgart en D2 Allemande, pour progresser et profiter d'un poste qu'il affectionne vraiment. Pour Goal, il avait dressé le bilan de sa relation avec Antonetti : "Je n'avais pas la confiance de l'entraîneur, et quand je jouais, c'était à tous les postes sauf le mien, qui est défenseur central. Il n'y avait pas de communication avec moi. Je sentais qu'il ne me considérait pas vraiment car j'étais jeune."

Une période difficile pour le jeune champion du monde qui n'a aujourd'hui que 22 ans, et qui est promis à un bel avenir. Si l'épisode de Lille a dû être difficile pour lui, celui-ci doit désormais être très loin derrière lui. Une belle revanche. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté