Sidney Govou désigne les 3 coupables du fiasco de Knysna

Clément P. - mercredi 17 juin 2020 0 Like

Dix ans plus tard, la douleur est toujours aussi vive pour les supporters de l’équipe de France. En 2010, les Bleus nous offraient l’épisode le plus désastreux de l’histoire de notre sélection, en refusant de sortir du bus à Knysna.

Un événement que n’ont toujours pas digéré certains joueurs présents dans le groupe à l’époque. Sidney Govou en tête. Pour So Foot, l’ancien Lyonnais est revenu sur ce fiasco de la Coupe du monde 2010, désignant notamment ceux qu’il en estime responsables.

"Le coach avait donné des consignes, et les mecs ne voulaient pas les respecter"

"Certains prétendaient à certaines responsabilités, mais finalement, ils voulaient ces responsabilités pour briller individuellement plutôt que pour créer un collectif. C'est ce qui nous a tués", analyse d’abord Govou.

Avant de lâcher quelques noms. "Le problème, il est là : le coach avait donné des consignes, et les mecs ne voulaient pas les respecter. Le plan était pourtant clair, Raymond Domenech savait ce qu'il voulait mettre en place. Mais à un moment donné, Franck Ribéry ne voulait pas jouer à droite, mais à gauche, Florent Malouda voulait jouer à gauche, Nicolas Anelka voulait jouer en 10... Honnêtement, moi, ça m'a dégoûté parce que c'était du grand n'importe quoi", se remémore-t-il douloureusement.

Et s’il ne l’incrimine pas outre-mesure, l’ancien international conclut en estimant que Raymond Domenech a lui aussi eu sa part de responsabilité. "Je lui reproche simplement de ne pas avoir donné les clés du camion aux bonnes personnes. Dans une compétition comme ça, c'est essentiel, sauf si tu as une équipe suffisamment intelligente qui peut s'auto-gérer. Et ça, on ne l'avait pas, on n'avait pas de joueurs capables de prendre leurs responsabilités pour unifier le groupe."

Le groupe ne vivait pas bien. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté